Success story

[Story] Bretagne Ocean Power fête ses 2 ans

Un anniversaire sous le signe de la concrétisation des projets.

Bretagne Ocean Power a été créé en mai 2018 pour fédérer l’écosystème breton autour d’un projet ambitieux : créer une filière bretonne autour des énergies marines renouvelables. Beaucoup de chemin a été parcouru depuis. Au fur et à mesure de l’avancée des projets, Bretagne Ocean Power accompagne les entreprises du territoire afin de mettre leur offre en adéquation avec les besoins des donneurs d’ordre.   

Visuel

« Nous sommes à l’année zéro des EMR en Bretagne car les premiers contrats se nouent », lance Philippe Thieffry, Chef de mission Bretagne Ocean Power à Bretagne Développement Innovation.
Si 2020 est l’année qui voit les premiers contrats entre les entreprises et les donneurs d’ordre se nouer, il faut remonter à 2019 pour comprendre l’accélération connue par la filière ces derniers mois.

En septembre dernier, Loïg Chesnais-Girard, Président de la Région Bretagne, accueille sur le port de Brest l’entreprise Navantia.
La société Ailes Marines, qui porte le projet de construction de 62 éoliennes offshore dans la baie de Saint-Brieuc, a choisi le chantier naval espagnol pour réaliser les jackets trois pieds du futur parc.

« Un travail de fond a été fait avec Navantia pour bâtir ensemble une organisation industrielle et comprendre leurs besoins, souligne Philippe Thieffry. Dès lors les entreprises bretonnes se sont remises à niveau sur les outils industriels, les qualifications, les recrutements, les formations. » Un travail de fond qui porte ses fruits.

Formation de soudeurs

L’autre aspect sur lequel Bretagne Ocean Power a œuvré est celui de la formation, en collaboration avec la Région Bretagne et les acteurs de l’écosystème. L’exemple des soudeurs l’illustre bien. « Un besoin important était à pourvoir pour le chantier de Saint-Brieuc. Un an après, nous sommes capables de proposer des candidats pour ce type de poste spécifique », se félicite Philippe Thieffry.

Un annuaire des métiers des EMR regroupe l’ensemble des métiers et des formations EMR du territoire. Un outil qui sert le besoin de recrutement des industriels et recense près de 80 métiers et 1000 formations sur l’ensemble de la Bretagne.

Consultez l'annuaire

Le défi de l’éolien flottant

D’un point de vue technologique, l’éolien flottant a également le vent en poupe. Si l’éolien posé est bien connu des industriels, tout reste à inventer sur le flottant. « Nous nous sommes engagés dans un marathon avec les industriels pour préciser les besoins de l’éolien flottant et faire émerger cette filière industrielle sur le territoire », poursuit Philippe Thieffry.

Visite des aménagements sur le port de Brest (FWP 2018) / © Archives BDI

Du côté des infrastructures, notamment du polder de Brest, on sait déjà qu’il faudra composer avec l’ensemble des projets, pour utiliser l’outil de manière optimale. Globalement, la mise à niveau réalisée par la filière bretonne sur l’éolien posé servira également pour la technologie du flottant.

On peut noter que la Bretagne et les autres Régions françaises (Pays-de-la-Loire, Occitanie et PACA) portent une voix commune sur ce sujet et s’organisent pour proposer des offres complémentaires. Elles pourront faire valoir leurs arguments lors de la prochaine conférence FOWT, en septembre.

L’avenir

Forte de ces deux ans de travail réalisé, Bretagne Ocean Power contribue à développer des projets pilote sur de nouvelles technologies. L’association entend poursuivre ses actions et ses efforts pour faire émerger des nouveaux projets afin qu’ils bénéficient aux entreprises bretonnes.


Quelques chiffres clés

 

140 entreprises référencées et positionnées sur une chaîne de valeur EMR

270 RDV BtoB organisés

Plus de 50 % des entreprises ont un contact maintenu avec l’un des donneurs d’ordre voire une coopération déjà convenue.