Article

[Retour sur] La Bretagne au JEC World 2019

Le composite breton était en grande forme à Paris.

Pour la 5e année, les Bretons ont répondu présents à Paris Villepinte où ils ont pu exposer leurs savoir-faire lors du JEC World 2019, principal salon de l’industrie mondiale des composites.

Le JEC World, carrefour de la filière composite

Véritable plateforme internationale, le salon JEC World est le seul salon professionnel à réunir l’industrie mondiale des composites. Cette année, plus de 43 500 visiteurs professionnels ont pu y découvrir la gamme complète des nouveaux matériaux, procédés et solutions composites.

Le salon de 70 000 m2 a ainsi présenté une offre diversifiée de plus de 1 300 marques exposantes issues de 112 pays. Plus de 27 pavillons régionaux et internationaux avaient fait le déplacement.

Au programme de l’édition 2019, les ateliers, conférences techniques et rencontres business se sont succédé autour de secteurs comme l’automobile, l’aéronautique ou la construction. La France, la Turquie et les Pays-Bas étaient les pays à l’honneur lors du programme de conférences « Country on stage ».

 

Une belle dynamique bretonne

Le pavillon Bretagne (78 m2) et son design aux couleurs de la Marque Bretagne et de la campagne « Passez à l’Ouest » n’a pas désempli au cours des trois journées. Il regroupait 13 acteurs régionaux représentatifs de l’écosystème breton :

– 9 entreprises :

  • Europe 3D (56) : Usinage de formes 3D
  • Halcyon (35) : Fabrication de matériaux allégés
  • Héol Composites (56) : Conception et fabrication de pièces structurelles en carbone à l’autoclave
  • Sense In (56) : Solutions de contrôle pour matériaux composites
  • MCI Technologies : Fabriquant isolant thermique et matériaux à changement de phase
  • AVELrobotics : Fabrication en série par drapage automatisé de foils et d’éléments en composite pour nautisme
  • DEMETA : Développement de produits chimiques haute qualité et de polymères de haute technicité
  • CDK Technologies : Fabrication de yacht et de pièces industrielles composites haute performance
  • MAGMA composites : Fabrication de pièces en matériau composite

 

– 3 plateformes de recherche du réseau Composite Bretagne :

  • ID Composite: centre technique et de formation
  • ComposiTIC: plateau technique spécialisé dans la mise en œuvre de composites innovants
  • Masmeca: plateforme technologique spécialisé en mécanique expérimentale avancée

 

– Le pôle de compétitivité EMC2

 

Si 7 de ces structures avaient une activité en lien avec la conception, la production ou le monitoring de foils, la filière composite bretonne s’étend quant-à-elle sur une chaîne de valeur complète. En plus de rencontrer de nombreux prospects, les exposants ont aussi bénéficié d’une mise en relation avec 7 délégations étrangères et 2 laboratoires de recherche étrangers, ouvrant ainsi à l’international l’horizon des composites bretons.

Des produits bretons étaient également présents sur les « Planets », espaces privatifs du salon, sur les thématiques de l’aéro et des sports et loisirs. A noter aussi la présence remarquée sur leur propre stand des Bretons Coriolis Composites et du groupe Carboman.

Enfin, la Bretagne et ses acteurs du composite ont bénéficié d’un zoom de 7 pages dans le dernier numéro du JEC Composites Magazine diffusé en amont du salon (pages 88 à 94), publication à la portée internationale.

 

Un écosystème complet pour une filière bretonne au croisement des savoir-faire

Afin de cartographier les compétences et l’écosystème des matériaux composites en Bretagne, BDI, en collaboration avec le réseau Composite Bretagne, a réalisé une étude économique sur cette filière à l’occasion du JEC World. Cette étude a été diffusée auprès de 213 médias (47% à l’étranger) et aux visiteurs du salon.

La filière composite en Bretagne regroupe plus de 147 acteurs qui travaillent pour concevoir les matériaux de demain. L’étude révèle que l’activité économique se répartit sur l’ensemble du territoire avec une concentration dans les agglomérations de Lorient, Vannes, Brest, Rennes, Saint Brieuc et Saint Malo. Il en ressort également que la filière bretonne s’étend sur une chaîne de valeur complète avec une concentration sur des activités de moulage et de fabrication (61%) et met en œuvre des matériaux « haute performante » pour plus de 50% des entreprises.

Initialement mis au service du nautisme et de la voile de compétition, du fait de l’histoire et de l’environnement du territoire, les savoir-faire bretons ont maintenant vocation à se diffuser sur d’autres marchés et d’autres industries.

Les entreprises et structures bretonnes sont revenues heureuses de leur présence sur le salon et satisfaites des belles rencontres faites et des relations privilégiées nouées avec des acteurs mondiaux des composites. Nombre d’entre elles ont d’ores et déjà confirmé leur souhait de participer en 2020 à la dynamique bretonne !