Success story

Les lauréats du Cyber Shield Quest

Des start-ups aux solutions innovantes pour le secteur naval et l'agroalimentaire.

Le Village by CA Finistère lançait fin août 2019, en partenariat avec Bretagne Développement Innovation, The Cyber Shield Quest, un appel à projets cybersécurité appliqué au secteur naval et à l’industrie agroalimentaire. En ce début d’année, Le Village révèle les noms des lauréats sélectionnés par le jury d’experts.

jures et lauréats de The Cyber Shield Quest - Village By CA 29
De gauche à droite : Thierry Morvan (KEREVAL), Yann Chevriaux (SHOM), Aude Tychensky (SHOM), Javier Contreras (WATOO),Maxime Olivier (SEKOIA), Gouenou Coatrieux (WATOO), Arnaud Le Maout (LE VILLAGE BY CA FINISTERE), Sigolène BRUN (LE VILLAGE BY CA FINISTERE), Denis SAOUT (EUREDEN), Yacine Tamoudi (KEREVAL), Pierre Trémenbert (IMT ATLANTIQUE), David Lefort (THALES), Gonzague Des Minières (THALES), Fulup Le Foll (IOT.BZH), Mikaël Madec (EVEN), Jean-Luc Leverge (IOT.BZH),Vincent Verbeque (THALES), Gina Herry (LE VILLAGE BY CA FINISTERE), David Le Bret (AXIANS)

 

9 start-up et 2 porteurs de projet ont été pré-sélection-nés pour présenter leur solution innovante devant le comité d’experts, composé des acteurs cyber du territoire, partenaires du projet. À l’issue de cette journée de pitchs intensive, qui a eu lieu le 22 novembre dernier, ce sont 5 start-up qui ont été désignées pour accompagner les commanditaires du projet (Thales, Naval Group, Shom, Eureden, Even, Axians) dans leur recherche de solutions spécifiques.

Les entrepreneurs sélectionnés vont alors bénéficier de véritables accélérateurs de développement :

  • La collaboration  avec  les  grands  groupes  et  institutions  du  territoire  dans  les  domaines  naval  et agroalimentaire
  • L’intégration au programme d’accélération du Village by CA Finistère pendant 1 an
  • L’accès à des jeux de bases de données, des laboratoires et plateformes industrielles
  • Des rencontres et partages de compétences auprès d’un réseau d’experts

Les lauréats

Découvrez la liste des lauréats, leur commanditaire et leur interview en vidéo.

> IoT.bzh

L’objectif  d’IoT.bzh  consiste  à  assembler,  en  fonction  des  besoins  attachés  à des  marchés  verticaux  spécifiques  (Automobile,  Télécoms,  Médical,  Nautisme,

Domotique, Agriculture…), un ensemble de composants logiciels techniques provenant de sources variées pour en faire une distribution cohérente où tous les composants fonctionnent ensemble de manière harmonieuse. Ceci afin de simplifier et d’accélérer le développement des applications nécessaires au fonctionnement des objets connectés.

Commanditaire : Thales

> Kereval

KEREVAL conseille et accompagne ses clients dans l’élaboration de leur stratégie de test jusqu’à la mise en place des équipes de tests certifiées CFTL. Cette stratégie permet à l’intégrateur ou au concepteur du système, d’identifier les vulnérabilités provoquées par la corruption des données entrantes à partir de sources telles que des capteurs, des systèmes voisins ou des données publiques.

Commanditaire : Naval Group

> Watoo

WaToo propose du tatouage de données numériques dont l’objectif est de lutter contre la fuite, le détournement et la falsification de données et de documents sensibles par des utilisateurs autorisés (personnel, partenaires, sous-traitants, clients). Cette innovation permet de dissimuler des traceurs propres à chaque utilisateur ou destinataire lorsque les données sont partagées. Ce traceur identifie

de manière précise, le responsable en cas de fuite ou divulgation, ce que d’autres solutions comme les logs ou la blockchain ne permettent pas de faire.

Commanditaire : SHOM

> Sekoia

SEKOIA.IO est une plateforme de détection et de remédiation aux incidents de sécurité. Son objectif est de détecter et de réagir aux actions malveillantes avant que les impacts ne soient subis par le système. Cette solution met en avant des capacités de défense augmentées, coopérantes et à grande échelle.

Commanditaires : Even, Eureden

> HARFANGLAB

HARFANGLAB  développe  le  logiciel  EDiR  (Endpoint  Detection  Investigation and Response). Celui-ci permet d’accélérer la détection, l’investigation et la neutralisation des cyberattaques sur les terminaux et serveurs informatiques. La solution est constituée d’agents logiciels implantés sur les terminaux et d’un collecteur qui centralise les moteurs de détection et les outils d’investigation. Les algorithmes sont conçus pour faciliter l’analyse sans encombrer le réseau ni les terminaux du système.

Commanditaire : Axians

Tiphaine Leduc de Bretagne Développement Innovation faisait partie du jury :

« Ce concours représente une belle opportunité pour les entreprises de se diversifier sur un marché. Un commanditaire s’engage pour les accompagner, ce qui est à la fois original et un véritable accélérateur de business. »