Success story

Inauguration de la ligne de production agile chez Guelt

La ligne a été mise pour la 1e fois en fonctionnement.

Le jeudi 28 février avait lieu l’inauguration de la ligne de conditionnement qui sera à l’honneur lors du CFIA, sur le plateau Usine Agro du Futur. L’occasion de découvrir en avant-première la ligne en fonctionnement.

Une démonstration à Quimperlé

Le jeudi 28 février, partenaires du projet et journalistes se sont réunis dans les locaux de Guelt, à Quimperlé, pour assister à l’inauguration de la ligne de production qui sera exposée au CFIA, du 12 au 14 mars prochain. Cette ligne répond aux besoins de flexibilité toujours plus grands des industriels. Comme l’explique Guillaume Briend, responsable Numérique & agri-agro – Programme AGRETIC à BDI : « On est parti de la problématique des industriels qui ont des volumes de commande spécifiques, environ 40 à 50%, de plus en plus importants. » La particularité de ce nouvel outil : il se reconfigure facilement en 15 minutes, contre parfois une demi-journée pour une ligne classique.

Crédit photo : BDI

Les partenaires ont ainsi pu assister à une démonstration en avant-première de la ligne de conditionnement. Les produits conditionnés pour l’occasion étaient des poulets mais auraient aussi bien pu être un tout autre produit.  Les équipementiers réunis dans le cadre de cette opération n’avaient pas forcément l’habitude de travailler ensemble, mais « on voit aujourd’hui certaines connexions entre briques technologiques et entre équipementiers », selon Guillaume Briend. Des perspectives de synergies intéressantes pour le territoire pourraient ainsi émerger. Gwen Peres, directeur commercial de Guelt, a qualifié le prototype de « projet crédible » et Youn Guelt, PDG, a parlé « d’aventure humaine ».

 

La machine, l’opérateur et les données

Trois niveaux de lecture ont permis de développer cette solution.

  • 1er niveau : la machine

Grâce à l’intégration des dernières technologies numériques, la ligne d’emballage « intelligente » permet de gérer toutes les productions (standardisées ou personnalisées) et tous les volumes (de la très petite à la grande série).

  • 2e niveau : l’opérateur du futur

L’automatisation de la ligne est partielle : l’opérateur joue un rôle toujours central. Les partenaires et acteurs conviés le 28 février chez Guelt ont pu aussi découvrir une combinaison intelligente composée de capteurs mesurant en temps réel la posture de l’opérateur afin d’évaluer les TMS (Troubles MusculoSquelettiques).

  • 3ème niveau : la valorisation des données

Une dimension numérique vient compléter l’ensemble : toutes les machines sont connectées ainsi que les remontées et les saisies numériques de l’opérateur. Un grand tableau de bord d’hypervision de la ligne de production permet de rassembler et de visualiser toutes ces données.

Crédit photo : BDI

Venez découvrir la ligne de production lors du CFIA, hall 6 stand A2 D3.