Article

Découvrez les carnets de 360 Possibles

Ils retracent ses 6 ans d'existence.

Depuis 2014 en Bretagne, les mutations du monde du travail ont élu domicile à 360 Possibles. Lab cookies, design thinking, reboot camps : ces noms peuvent paraître obscurs, mais c’est plutôt bon signe, car la découverte fait partie intégrante de 360 Possibles. Et parce que l’aventure dure depuis maintenant 6 ans, l’équipe organisatrice a concocté « Les carnets de 360 Possibles » qui retracent son histoire.

Un parcours, des parcours

L’odyssée commence en 2014, aux Halles Martenot à Rennes, un lieu de marché propice aux échanges et à la convivialité. Puis, l’événement change de lieu : le centre d’art contemporain Passerelle à Brest, le Palais du Grand Large à Saint-Malo… Des changements de cadre qui accompagnent des nouveautés chaque année. En juin 2019, 360 Possibles fera escale au Parc du Thabor à Rennes, pour une édition printanière placée sous le signe de la transition écologique.

Depuis ses origines, l’événement attire des personnalités du monde entier : le conférencier et écrivain de la créativité canadien Tim Hurson, le professeur japonais Shoji Shiba, l’universitaire « hybride » Natalie Nixon, l’experte espagnole en transformation numérique et en conduite du changement Sylvia Leal, ou l’ingénieur de la NASA Ravi Margasahayam. A chaque fois, différents parcours thématiques sont proposés à la communauté 360 Possibles. Cette année un parcours « La Bretagne s’engage » présentera au public des initiatives en lien avec l’économie circulaire et les low techs, pour dessiner un avenir plus respectueux de la planète.

Les carnets de 360 Possibles

En rassemblant ces différentes éditions, les carnets de 360 Possibles donnent à voir à la fois la cohérence d’un ensemble, et en même temps un projet qui ne se laisse pas enfermer dans une case. Au fil des pages, on réalise la profonde diversité des points de vue, des horizons et des visions qui dialoguent dans la plus grande ouverture d’esprit.

A l’image de 360 Possibles, ces carnets illustrent la découverte et la richesse que peuvent renfermer les mutations du monde du travail. Le graphisme, élément fort de l’identité de 360 Possibles, est mis à l’honneur dans le document, avec des visuels signés Aline Rollin, Barbara Govin ou Gildas Java.

Pour découvrir ou redécouvrir une édition, jeter un œil sur l’envers du décor, les carnets de 360 Possibles se feuillettent et se butinent au gré des envies.