Success story

Augmentée et virtuelle : bienvenue dans la réalité d’e-mage in 3D

Au CFIA, la start-up experte en numérique a de quoi séduire le monde de l'agro.

Présente pour la 5e année au CFIA du 12 au 14 mars, e-mage in 3D a contribué à l’élaboration de la ligne agile présente sur le stand Usine Agro du Futur. Avec plusieurs solutions numériques innovantes, la start-up pourrait aussi séduire des acteurs venus d’horizons variés.

Une start-up connectée au carrefour des secteurs

Créée en 2013, e-mage in 3D est une pépite bien installée dans le paysage breton de la réalité virtuelle et de la réalité augmentée. Après des débuts dans l’impression 3D, la société dispose aujourd’hui d’une solide expertise dans la production d’outils numériques à forte valeur ajoutée.

Ce bureau d’études de solutions innovantes est ainsi présent sur 4 marchés :

  • l’industrie
  • la santé
  • la communication/médias
  • la culture/divertissement.

 

L’un de ses produits phares est une combinaison intelligente, dont la dernière version est intégrée sur la ligne agile exposée au CFIA. Cette combinaison prévient et détecte les possibilités de Troubles MusculoSquelettiques (TMS) chez l’opérateur, grâce à des capteurs qui enregistrent les mouvements. Cette nouvelle solution, plus mature technologiquement que la précédente, a été développée en partenariat avec Armor Lux. Ce dernier, spécialiste du tissu, s’est chargé de la partie textile de la combinaison et e-mage in 3D en a assuré la partie numérique.

À côté de cette solution importante pour l’entreprise, un autre produit, de réalité augmentée cette fois, s’incarne dans la plateforme ARzone. Ce nouveau concept permet à ses clients de créer leurs propres projets de réalité augmentée, en associant par exemple contenus print et multimédia. Sur la ligne agile, le projet associe réalité augmentée et maintenance. « L’idée est de regarder une machine avec un téléphone mobile ou une tablette, et de voir s’afficher autour de la machine des informations de production et de maintenance » détaille David Pliquet, dirigeant d’e-mage in 3D. Cette solution s’adressera à des clients variés, issus non-seulement de l’industrie comme pour la ligne agile, mais aussi de la communication, de la santé ou encore de la culture.

L’application ARzone permet la création de projets de réalité virtuelle. Crédit : ARzone

Le CFIA et des débouchés pour une dynamique prometteuse

Très régulièrement invitée au CFIA, la start-up voit avec enthousiasme les perspectives qu’ouvre le salon. « Pour nous, c’est une extraordinaire vitrine, surtout avec l’ambition affichée par BDI et la Région Bretagne et concrétisée cette année par une véritable unité de production », explique David Pliquet. « Nous sommes très fiers d’y participer ».

La collaboration d’e-mage in 3D sur la ligne agile participe de cette bonne dynamique et vient apporter une réponse pertinente à la thématique retenue du bien-être au travail. La pénibilité, les blessures et les arrêts de travail font en effet partie des problématiques auxquelles font aujourd’hui face les industriels. La solution de combinaison proposée par e-mage in 3D permet ainsi d’éviter ces mauvaises surprises en préservant la santé de l’opérateur grâce à un outil de prévention.

David Pliquet le confirme : « Il y a un véritable enjeu autour des troubles musculosquelettiques. On parle de dizaines de millions d’arrêts de travail, de 2 milliards de dépenses sans parler des pertes de productivité. » Dans ce contexte, l’entreprise aborde le salon en étant à l’écoute de nouvelles opportunités, de contrats et de marchés. Les deux produits qu’elle développe ont nécessité 5 années de réflexion et illustrent son savoir-faire pour des marchés qui s’annoncent nombreux. De quoi nourrir de sérieuses ambitions pour la start-up.

Découvrir e-mage in 3D