© Yvan Zedda
Article

[Yacht Racing Forum 2019] Les mutations de la course au large

Le monde de la course au large se réunit à Bilbao.

Après avoir été terre d’accueil de l’évènement en 2018, la Bretagne Sailing Valley© était une nouvelle fois présente au Yacht Racing Forum qui s’est tenu les 25 & 26 novembre derniers à Bilbao (Espagne).

Pour la 3e année, le programme Eurolarge Innovation a organisé un déplacement au Yacht Racing Forum. Cet événement réunit les décideurs d’envergure internationale (organisateurs événements, coureurs professionnels, sponsors, fournisseurs techniques, clubs nautiques, constructeurs de bateaux, entreprises technologiques). Cette année, le « Davos » de la course à la voile s’est déroulé en Espagne, à Bilbao.

365 délégués ont participé à ces deux jours de conférences, présentations, réseautage et rendez-vous d’affaires… Tout au long de l’événement, de nombreux sujets ont été abordés par un panel d’intervenants large et qualifié.

Accélération du changement

L’un des messages clés de ce forum a été celui de l’accélération du rythme de changement du sport de la voile. Dans son discours d’ouverture inspirant, Stan Honey, navigateur ayant remporté la Volvo Ocean Race a partagé des prédictions pour la prochaine décennie : l’expansion de la technologie Liveline, l’avènement des foils ou la croissance fulgurante de la course au large en double.

De nombreux sujets sur les changements sociaux et environnementaux dans le monde de la voile ont aussi été traités lors du Forum. Vicky Low a présenté ses recherches sur le rôle des femmes dans la voile. Ses résultats révèlent que, même si l’égalité et la parité entre les sexes ont progressé ces dernières années, il reste encore beaucoup à faire. Jeremy Pochman de 11th Hour Racing a quant à lui abordé le potentiel commercial du développement durable.

Lors d’une table ronde traitant de la notion de développement des infrastructures et d‘opportunités commerciales grâce aux événements, aux territoires et aux nouveaux marchés, Carole Bourlon, responsable du programme Eurolarge Innovation, a présenté la Bretagne Sailing Valley. Elle a par ailleurs rappelé les objectifs quotidiens d’Eurolarge Innovation, qui sont l’internationalisation et la diversification de la filière ou encore l’accompagnement de sa transition écologique.

Des foils pour les catamarans de croisière

scene du yacht racing forum bilbao 2019

Comme chaque année, le Design & Technology Forum, a réuni un panel d’experts de l’industrie pour discuter des innovations. Entre autres sujets, le panel s’est concentré sur les charges extrêmes et les géométries complexes des foils que ce soit sur un Moth ou dans l’America’s Cup.

Martin Fischer a ensuite donné son point de vue sur le processus de conception des foils utilisés de l’équipe Luna Rossa Prada Pirelli de l’America’s Cup, et sur la manière dont cette technologie peut être appliquée avec succès dans la conception de catamarans de croisière de luxe.

Animée par le rédacteur technique de Seahorse Magazine, Dobbs Davis, une discussion a également eu lieu entre des concepteurs, des constructeurs et des experts de renom concernant l’influence sur la conception des IMOCA, de leur utilisation partagée avec the Ocean race.

Savoir-faire bretons

stand bretagne sailing valley yacht racing forum Bilbao 2019

Oscillant entre des sujets médias, sociaux et environnementaux dans le sport, le Yacht Racing Forum a enfin été l’occasion pour ses participants de développer leur réseau à l’international. Cette fois encore, Bretagne Développement Innovation a choisi d’accompagner les entreprises bretonnes désireuses de participer à l’événement en leur proposant une visibilité sur le stand commun Bretagne Sailing Valley.

Sept sociétés ont fait partie de l’aventure à Bilbao offrant aux visiteurs un panel intéressant des compétences existantes dans la Bretagne Sailing Valley :

  • AVEL ROBOTICS : fabricant de pièces en carbone à l’aide d’une machine de placement de fibre automatisée (AFP).
  • CDK TECHNOLOGIES : une référence dans la fabrication de pièces prototype et de grands bateaux de course en composite haute performance. En 2014, il a construit le premier trimaran de la classe Ultim, le MACIF 100.
  • GUELT NAUTIC : expert dans l’usinage complexe depuis plus de 35 ans, l’entreprise Guelt Nautic est devenue une référence dans la construction de pièces pour l’industrie nautique.
  • MULTIPLAST – GROUPE CARBOMAN : conçoit et réalise des bateaux de courses en matériaux composites depuis 1981. L’entreprise vannetaise s’est forgé une réputation par l’excellence de son savoir-faire et a travaillé avec des architectes navals de renommée mondiale, devenant l’un des leaders mondiaux de la construction de bateau de compétitions. Multiplast- Groupe Carboman, aux côtés de Decision SA propose des solutions dans un environnement collaboratif en développant des processus innovants.
  • NKE MARINE ELECTRONICS : développe depuis plus de 30 ans des instruments et des technologies innovants dédiés à la course au large et la régate inshore. Leur gamme de pilote nke est une référence mondiale. Les derniers records de Thomas Coville sur l’Ultim Sodebo en témoignent, tout comme les taux d’équipements des classes IMOCA, Class40, Mini 650, Figaro, etc.
  • OCEAN RACING ASSISTANCE : conseiller et accompagnateur d’armateurs, sponsors, skippers, écuries et classes pour le management de projets course au large