© DGA Maîtrise de l'information
Article

Un baromètre pour suivre l’impact de la crise dans les entreprises cyber

Un outil créé par l'Alliance pour la Confiance Numérique (ACN).

Bretagne Développement Innovation s’est associé au baromètre national lancé par l’Alliance pour la Confiance Numérique (ACN). L’objectif de cet outil est de sonder l’état des entreprises du secteur de la confiance numérique. Le dernier cyberbreakfast, organisé le 24 avril par BDI,  a permis aux acteurs de la filière bretonne d’en connaître les premiers enseignements.  

LʼAlliance pour la Confiance Numérique (ACN) a pour vocation de fédérer les principaux acteurs français et européens de la confiance numérique et de contribuer à la consolidation de la filière sécurité en France. Elle regroupe différents acteurs du secteur : des PME aux grands groupes en passant par diverses organisations du secteur.

Elle a décidé de lancer un baromètre permettant de sonder les entreprises du secteur de la confiance numérique (identité numérique, cybersécurité, numérique de confiance) sur l’impact de la crise sanitaire que nous traversons. Ce baromètre est mené en partenariat avec le pôle Systematic, la CyberTask force, le pôle Safe, Bretagne Développement Innovation et le pôle SCS.

Les entreprises qui y participent ont été sondées plusieurs fois : le 27 mars, le 14 avril et le 27 avril pour suivre l’évolution de leur situation.

1 – Impact de la crise

Les entreprises sondées font part d’un impact négatif sur leur trésorerie et de difficultés relatives à leur chiffre d’affaires.

A noter que près de 70 % des répondants enregistrent une hausse des « actes cybermalveillants » sur elles-mêmes ou leurs clients.

2- Emploi

La proportion des entreprises qui ont recours au dispositif du chômage partiel augmente par rapport à la première consultation fin mars. A cette date, 70 % d’entre elles n’avaient pas de salarié.e.s en chômage partiel. Mi-avril, elles ne sont plus que 50 % à ne pas en avoir.

Sans grande surprise, 95 % des interrogés n’ont plus de personnel dans les locaux. Le recours au télétravail est massif.

Au 14 avril, 36 % des entreprises fonctionnaient avec 100 % de leur effectif.

3- Besoins en protections

Les acteurs du secteur de la confiance numérique anticipent le déconfinement et déclarent plus de besoins en Equipements de Protection Individuelle (masques et gel hydroalcoolique)

72 % d’entre eux envisagent des difficultés d’approvisionnement

55 % souhaitent une action au niveau de la filière à ce sujet.