Article

Tout savoir sur l’EIC Accelerator

BDI est votre interlocuteur pour vous informer sur les financements européens.
  • EIC Accelerator
  • Europe
  • financement
  • PME

Dans le cadre du réseau Noé, BDI participait à un webinaire organisé par les 7 technopôles. Ce webinaire s’inscrivait dans le contexte du lancement d’Horizon Europe, avec de nouveaux programmes comme l’EIC (European Innovation Council). Ce webinaire proposait un focus sur un nouvel outil avec un instrument dédié aux entreprises : l’EIC Accelerator, anciennement Instrument PME. Tour d’horizon d’un outil intéressant pour des projets très innovants qui ne trouvent pas d’investisseur privé. Parmi les exemples de réussite, on peut citer cette PME bretonne qui avait créé un implant intraoculaire qui permet de voir de loin comme de près.

A qui d’adresse ce type de financement ?

Cet outil s’adresse aux PME développant un projet très innovant, disruptif. On parle de projet à très fort potentiel de croissance sur le marché européen, trop risqué pour des investisseurs privés. L’innovation doit rentrer dans les enjeux définis par la Commission européenne. Les thématiques en question restent très larges : santé, environnement, digital… La nouveauté c’est que l’Europe entre au capital de l’entreprise et accorde une subvention pour le développement. Autre élément : il y a désormais des étapes de GO/NO GO qui permettent de savoir rapidement si le projet soumis a des chances d’obtenir le financement européen.

Consulter la vidéo de replay du webinaire sur l’EIC Accelerator

Quelles sont les bonnes questions à se poser avant de déposer un dossier ?

Contrairement aux projets européens collaboratifs, ici l’entreprise dépose seule. Cette décision de se lancer dans le processus de l’EIC Accelerator ne doit pas être une opportunité ponctuelle. Il faut l’inscrire dans la stratégie de l’entreprise, à moyen terme. L’entreprise doit également se poser la question de savoir si elle est en capacité mener à bien un dossier européen. Cela implique d’y consacrer des moyens et du temps en interne, de rédiger un dossier conséquent. Dans le cas de l’obtention du financement, un reporting doit également être assuré.

Consulter cette vidéo explicative des financements réalisé par le réseau Noé dont BDI est membre. 

Quels conseils pour se lancer ?

De manière générale, il faut commencer par s’informer pour comprendre la dynamique d’un projet européen. Les référents nationaux, régionaux (comme BDI) ou locaux peuvent répondre à ces questions et accompagner l’entreprise à chaque étape du processus. Ensuite, il faut intégrer cette démarche dans la stratégie de l’entreprise. De sorte que si le financement n’est pas obtenu, le travail de réflexion stratégique n’est pas perdu.

Consulter ce replay d’un webinaire organisé sur les financements européens pour les entreprises