SPACE 2022 36e édition
Article

SPACE 2022 : le pavillon AGRETIC, vitrine des innovations technologiques pour l’agriculture5 min de lecture

Du 13 au 15 septembre 2022, le Parc des Expositions de Rennes a accueilli le SPACE. Le pavillon AGRETIC organisé par Bretagne Développement Innovation lors du salon agricole a mis en lumière 11 projets. Parmi eux, six propositions touchaient au bien-être humain, à travers la diminution de la pénibilité du travail, la baisse de la charge mentale et l’optimisation du travail sur l’exploitation agricole.

 

Des solutions pour gagner en efficacité et faciliter le travail

Pour cette 36e édition du salon phare de la rentrée agricole, onze projets ont bénéficié de la vitrine que propose le stand mis en place par BDI, en partenariat avec les Chambres d’Agriculture de Bretagne.

 

Formation, assistance à distance, assistance vidéo, surveillance et gestion de l’élevage, gestion de la main d’œuvre et des machines… Cette année, six solutions focalisées sur le bien-être humain étaient présentées au public du SPACE 2022. “Aujourd’hui, les agriculteurs et les professionnels du milieu agricole recherchent des solutions pour améliorer leurs conditions de travail, souligne Christian Blandel, responsable du programme Numérique et transition alimentaire au sein de BDI. Le milieu se dote d’outils numériques qui permettent de travailler plus facilement et plus sereinement. Au-delà du bien-être animal, les deux enjeux du secteur sont la pénibilité du travail et l’attractivité. Aujourd’hui, les solutions proposées se doivent d’y répondre. »

 

C’est le cas de MaEVA, porté par l’entreprise CGI. La plateforme d’assistance et d’expertise vidéo assistée permet d’entrer en contact avec des experts pour obtenir une aide rapidement en fonction des besoins, qu’ils soient liés à l’animal, à une machine ou à une culture. “En plus d’une diminution de la charge mentale, on observe un gain de temps pour accéder à l’information. Enfin, comme l’expert n’a plus besoin de se déplacer, on améliore l’empreinte carbone. Tout le monde y gagne ! ”

 

Gagner en efficacité et fluidifier la relation entre éleveurs et soignants, c’est ce que permet la solution Opti’Soins d’Adventiel. L’application propose d’entrer rapidement en contact avec des soignants animaliers. Elle optimise leur tournée et notifie les retards potentiels. “L’agriculteur peut ainsi mieux organiser son travail et gagner du temps. Ce qui évite d’immobiliser un animal trop longtemps, par exemple. »

 

Le projet de cahier d’élevage digitalisé, porté par Philippe Le Louarne, apporte une solution de traçabilité des produits en facilitant la saisie et l’enregistrement des données liées aux soins apportés aux animaux. Destiné aux éleveurs de veaux de boucherie, “cet outil est une aide pour satisfaire les fortes attentes du consommateur en termes de traçabilité ». En plus de répondre à la demande des consommateurs, la solution permet à l’éleveur de respecter les normes et d’accéder à des labels de qualité. “Cela contribue à valoriser son travail, par une labellisation par exemple, ce qui doit lui permettre de mieux vivre d’un point de vue économique.”

 

Le numérique, comme facteur d’attractivité pour la filière agricole

Afin que la filière subsiste, la problématique de renouvellement générationnel constitue l’un des enjeux pour les années à venir. “Dans les 10 ans à venir, 50% des chefs d’exploitation auront atteint l’âge légal de départ à la retraite, selon la MSA (Mutuelle sociale agricole), observe Christian Blandel. Parmi les repreneurs, nous aurons aussi besoin des personnes extérieures au milieu agricole, des jeunes, des personnes en reconversion professionnelle, des néo-ruraux. Ce qui rend l’attractivité de la filière essentielle. »

 

Les solutions numériques exposées au pavillon AGRETIC entrent dans ce cadre. Elles se doivent d’être attractives pour les futures générations d’agriculteurs. « Il est primordial de montrer que les métiers agricoles évoluent et intègrent un aspect technologique. Beaucoup d’outils numériques matures sont aujourd’hui disponibles pour les aider au quotidien. »

 

Replace Me, autre solution présentée par l’entreprise Adventiel, facilite la passation d’informations. Images, vidéos, notes et consignes, l’application simplifie leur transmission entre l’agriculteur qui s’absente et son remplaçant. “D’une transmission orale, où l’on montre les gestes à effectuer, on passe à une transmission écrite et digitale, qui permet d’avoir un support écrit dématérialisé en cas de besoin. Avec ces outils, le métier se formalise.”

 

Les projets exposés au pavillon AGRETIC

 

Le SPACE 2022 en chiffres

  • 90 108 visiteurs, dont 8 406 étrangers issus de 120 pays
  • 1 200 exposants, dont 300 étaient des entreprises internationales et 250 participaient au SPACE pour la première fois
  • 550 bovins issus de 13 races ont été présentés
  • 150 ovins et caprins issus de 11 races présentés