Article

[Retour sur] Découvrez les lauréats de la 4e édition de Smart Agri !

La rencontre de deux mondes : agriculture et numérique.

140 participants se sont déplacés pour la 4e édition de la journée Smart Agri, à Pommerit-Jaudy dans les Côtes d’Armor. Smart  Agri propose la rencontre entre 2 mondes : celui de l’agriculture & celui du numérique, et la découverte de 10 startups qui développent des briques technologiques autour de la smart agriculture.Cet événement est organisé par La Technopole Anticipa, BDI-Agretic, et le Lycée Pommerit (en partenariat avec Photonics Bretagne, Zoopôle Développement,Vegepolys Valley, la French Tech Brest +, l’INPI et I&R. Cette année, objets connectés et valorisation des données agricoles ont été au coeur des échanges. 

Podium remise des prix smart agri 2020

140 personnes ont participé la 4ème édition de SmartAgri, organisée par la technopole Anticipa, BDI-Agretic et le Lycée Pommerit. Les professionnels du monde agricole et du numérique ont pu découvrir les services agricoles liés aux capteurs, le partage de données agricoles. Au menu également la valorisation des données en productions animales et végétales, l’intelligence artificielle…Et surtout, cette journée est l’occasion d’échanges autour des démos.

Les lauréats du concours de pitch 2020

Nouveau en 2020 : 9 startups ont participé au concours de pitch. Elles ont donc présenté des projets ou des solutions numériques qui facilitent les productions animales et végétales. Le jury (l’ensemble des 140 participants) a ensuite élu 3 pitchs coup de cœur :

  • Gwenaël Le Lay, fondateur de Copeeks – Lannion (22)
    Solution présentée :
    L’intelligence artificielle : pour gagner en efficacité dans la conduite de vos élevages
  • Laïd Hafssa – directeur marketing de ITK – Montpellier (34) 
    Solution présentée : FarmLife / Monitoring pour l’élevage (capteurs et intelligence artificielle), avec plusieurs cas d’usage en reproduction-nutrition-santé/bien-être
  • David Pliquet – dirigeant de TMS Studio – Camaret (29)
    Solution présentée : Combinaison connectée pour évaluation des postures en temps réel afin d’éviter les TMS en agriculture

Focus sur les drones agricoles

Smart Agri 2020 - Public devant kemtag

Le CTDO est porté par l’Aéroport de Lannion, la technopole Anticipa et LTC. Il expérimente les usages des drones en milieu sécurisé. Un terrain de jeu pour les usages drones, en particulier agricoles. Le CTDO basé à Lannion va permettre de faire évoluer les usages. Si vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à contacter Alain Le Bouffant de la technopôle Anticipa de Lannion.

Arvalis, Institut du Végétal utilise des drones pour l’expérimentation végétale. Drones qui sont équipés en capteur multispectral ou hyperspectral. Arvalis utilise les drones pour réaliser des essais, par exemple analyser les performances de nouvelles variétés (blé, maïs, céréales…), ou évaluer l’intérêt d’un nouvel outil agricole. L’intérêt est de pouvoir acquérir un grand nombre d’informations et d’effectuer des mesures répétées sur des microparcelles, de type suivi de variétés.
Le drone est un nouveau vecteur (complémentaire de l’humain ou du satellite) qui ouvre de nouvelles dimensions et de nouvelles opportunités aux entreprises du territoire, par exemple le développement de capteurs embarqués sur drone par les entreprises de la photonique.
Contact : Antoine Fournier (Lannion)

IETR :Imagerie hyperspectrale, pour diverses applications dont l’agriculture de précision (estimation des récoltes, détection précoce de maladie,  traitement contrôlé des parcelles, détection d’adventices, de plantes invasives, caractérisation des sols – par ex pour estimer capacité des sols à capter le carbone.
Disposent d’un capteur hyperspectral, permettant d’extraire plusieurs niveaux d’informations sur une même image.
L’IETR développe des méthodes de traitement et d’analyse d’images
Projet : l’hyperspectral embarqué sur drone.
Contact : Josias Lefevre (Lannion)

Smart Agri - RB Drones

JG Captures : Imagerie par drone industriel, équipé en ultrahaute définition et modélisation en 3D. La modélisation en 3D d’une parcelle permet de calculer la surface au cm2, pour calculer les dégâts causés par le gibier ou la météo (objectif : obtenir une indemnisation calculée au plus juste auprès des assurances). De même parcelle picorée par les oiseaux, avant même la pousse.
Autre application : utilisation d’un capteur thermique pour comptage de gibier sur une parcelle agricole ou en forêt.
Contact : Julien Gallas (56 Lanvaudan)

R.B Drone : Véritable œil virtuel pour les cultures : Imagerie par drone équipé d’un capteur multispectral, permettant d’interpréter la vitalité des plantes et les besoins des productions végétales : état des lieux de la végétation survolée, zones de stress, suivi de culture (couvert végétal, taux de chlorophylle, photosynthèse). Services clé en main en viticulture
Contact : Rémi Bodinet (49 Beaupréau-en-Mauges)

.