Article

Plateforme #EntreprisesUniesBZH : ils en parlent

Paroles d'utilisateurs.

Depuis le 24 mars dernier, Bretagne Développement Innovation héberge sur son site la plateforme Entreprises Unies BZH créée à la demande de la Région Bretagne. Elle met en relation les entreprises entre elles ou avec les acteurs de la santé en faisant se croiser les demandes et les besoins liés à la crise sanitaire du Covid-19. L’intermédiation est au cœur de ce dispositif et mobilise le service Innovation de la Région, les équipes de BDI, de Biotech Santé Bretagne et de l’Agence Régionale de Santé. Nous avons interrogé certains utilisateurs de la plateforme afin de recueillir leur retour d’expériences. 

[Fabrication de masques]


Eric Guillaume, dirigeant de Rozen, fabricant de vêtements de travail, à Lamballe (22). 

« Dès que le Président de la République a annoncé le confinement, j’ai eu une demande de l’hôpital de Lamballe pour fabriquer des masques en tissu lavables. En très peu de temps, on a décliné un modèle, fabriqué un prototype qui a été validé par l’Hôpital. J’ai eu 9 volontaires qui ont accepté de produire ces masques. nous avons réorienté notre production vers la fabrication de masques lavables.

D’autres demandes sont rapidement arrivées de différents coins des Côtes d’Armor (soignants libéraux, ADMR etc..).

J’ai été aidé par les équipes de la plateforme pour le montage du dossier de validation du masque auprès de l’Institut Français du Textile et de l’Habillement (IFTH). La plateforme Entreprises Unies BZH m’a aussi permis d’avoir des contacts auprès d’industries qui veulent relancer leur production et ont besoin d’équiper leurs salariés. Certes, notre bonne volonté ne manque pas. Mais en cette période d’urgence (les demandes affluent, les décrets tombent régulièrement), on peut vite se sentir seul. J’ai vraiment apprécié d’être soutenu par les équipes de la plateforme…Cette confiance, ce soutien presque moral, est indispensable. »

 

[Agriculture]

Anne Rannou, Guillou Frères, Technicité en élevage à Plouédern (29). 

« Notre entreprise est spécialisée dans tout ce qui est technicité en élevage. Nous intervenons chez les agriculteurs, notamment des éleveurs de porc et de lait. Notre activité est réduite mais pas interrompue.

Je cherchais des gants et du gel hydroalcoolique. Nous voulions également avoir des masques pour se prémunir et je n’arrivais pas à me fournir auprès de nos fournisseurs habituels.

J’ai contacté la communauté de communes de Landerneau-Plogastel-Daoulas qui m’a orienté vers la plateforme. J’ai passé deux commandes qui sont en cours de livraison, pour les masques en tissu lavable et pour le gel hydroalcoolique. J’ai eu des bonnes réponses à mes demandes, les contacts avec les fournisseurs ont été rapides et efficaces. » 

[Santé]

Marie Peco de l’Asfad 35, Association rennaise pour soutenir les femmes en difficulté, seules ou avec enfant, notamment dans le cadre des violences conjugales. (Demande)

« J’ai été très agréablement surprise de la réactivité des personnes et des prestataires, notamment de Silgom. Les personnes avec qui elle a traité ont toutes été bienveillantes et agréables. Ils sont ravis d’avoir rapidement du matériel et garantir ainsi la sécurité du personnel dans leur activité. Je félicite les différentes parties prenantes de l’organisation autour de la plateforme. J’avais le sourire quand le camion est arrivé pour nous livrer le matériel. Cette plateforme est un recueil d’annonces qui nous aide grandement en ce temps de crise sanitaire. »

Vanessa Delacroix de la Maison de Santé Pluriprofessionnelle de Rennes Nord-Ouest (35) regroupant 18 sites à Rennes. Plusieurs professionnels de santé y exercent : généraliste, dentiste, sage-femme, pédiatre, psychologique, orthophoniste, orthoptiste, kiné, infirmière…(Demande).

« J’ai été orienté vers la plateforme par la direction de quartier de Villejean – Ville de Rennes. J’ai particulièrement apprécié la réactivité et les pistes concluantes que l’on m’a données. Nous avons récupéré les blouses auprès de SILGOM et nous avons également traité avec Cap Médical pour du matériel. La plateforme représente un gain de temps considérable puisque la plupart de nos fournisseurs habituels sont en rupture de stock. Les délais de livraison sont trop éloignés de nos besoins actuels. Des offres sérieuses permettent d’avancer dans ce contexte. »

Sarah Letemplier, de Perha Pharmaceutical : Société annexe de Manros Therapeutics. Perha Pharmaceuticals s’occupe des projets précliniques, notamment les projets de recherche sur les pertes auditives et sur les déficits cognitifs. (Offre)

« J’ai découvert la plateforme via la newsletter de Breizh Up, Fond d’investissement régional (actionnaire de Manros). J’ai trouvé toutes les réponses aux questions que je me posais sur la plateforme. Cette dernière devrait être déployée à l’échelle nationale. Nous avons actuellement deux laboratoires. Les chercheurs se relayent et nous avons beaucoup de stock de gants. Nous avons donc décidé de faire don de boîtes de gants. Ce n’est pas grand chose mais c’est notre façon de participer à cet élan de solidarité. »

 

[Autres secteurs]

 

Olivier Bouchet, dirigeant de Culaud, créateur de solutions bois, Guénin (56) 

“En tant que patron d’une petite boîte, je suis face à un choix cornélien : dois-je faire travailler mes salariés au risque d’une contamination ? Et de l’autre côté, économiquement parlant, nous sommes des entreprises fragiles. Même si on ne paye pas de charges, il nous faut faire du chiffre d’affaires et ne pas perdre ses clients. La production a donc redémarré chez nous, le 30 mars, avec uniquement les volontaires.

Je cherchais désespérément du gel hydroalcoolique. Je me suis d’abord adressé au Réseau Entreprendre qui m’a renvoyé vers les équipes de la plateforme. J’ai été mis en lien avec Exaliquid à Quimper qui va me livrer du gel, j’ai également passé deux commandes de masques chez Armor Lux et Rozen. Et, pour tout vous dire, je vais aussi tester des visières de protection. 

Nous nous adaptons comme on peut. Dans ces moments difficiles, on peut vite avoir l’impression d’être livrés à nous-mêmes. On a parfois la sensation qu’il y a beaucoup de communication et peu d’actes. J’ai donc vraiment apprécié l’aide de la plateforme et les contacts qualifiés que l’on m’a fournis. Les échanges avec les fournisseurs ont été réactifs et bienveillants. »

Consultez la plateforme

Continuez à interagir sur les réseaux sociaux avec les hashtags #Covid19 #EntreprisesUniesBZH