Article

Le projet DIH-Bretagne retenu par l’Etat français

Un projet fédérateur avec un focus cybersécurité.

Le projet d’un European Digital Innovation Hub (EDIH) sur le territoire breton, porté par le pôle Images et Réseaux, Bretagne Développement Innovation et soutenu par la Région Bretagne, vient d’être présélectionné par l’État français. 

L’été dernier, l’Etat français a lancé un appel à manifestation d’intérêt pour présélectionner des projets qui pourront candidater à l’appel européen EDIH prévu par la Commission européenne, dans le cadre du programme « Digital Europe ». DIH-Bretagne fédère 27 partenaires issus de l’écosystème régional de l’innovation et du numérique. Il est l’un des 17 projets de DIH retenus au niveau national.

Les partenaires (dont le pôle Images & Réseaux, Bretagne Développement Innovation, les 7 technopoles de Bretagne, le pôle d’Excellence Cyber, le CNAM Bretagne, l’INRIA, l’IRT b<>com et l’IMT Atlantique) proposeront des conseils, un accompagnement, des expérimentations, des financements et appels à projets, des évènements et de la formation aux entreprises du territoire, via un guichet unique.

Réseau européen

Avec ce projet de DIH-Bretagne, la Région Bretagne, souhaite apporter son soutien aux acteurs économiques et administratifs du territoire, dans l’accompagnement de leur transformation digitale, en leur proposant un guichet unique pour accélérer l’adoption des nouvelles technologies et relever le défi de la transition numérique. Un focus particulier est porté sur la cybersécurité, il reflète le dynamisme de l’écosystème construit (recherche, formation, développement économique).

Dès le 8 décembre 2020, DIH-Bretagne s’impliquera avec ses partenaires européens dans la construction d’un réseau européen de DIH experts en Cybersécurité.

Prochaine échéance pour ce projet fédérateur ? Répondre à un appel à projet restreint au niveau européen prévu début 2021. Les EDIH retenus seront contractualisés par la Commission européenne pour la période 2021-2023 (puis éventuellement prolongés pour 2024-2027 selon des modalités encore à définir) avec des cofinancements annuels de l’ordre de 500k€ à 1M€ pour chacun.

En savoir plus sur DIH-Bretagne