Article

La Région Bretagne adopte un plan massif de 103M€ de mesures exceptionnelles pour les entreprises et les associations

Focus sur les mesures de soutien pour les entreprises bretonnes.

La Région mobilise 103,8 M€ pour prendre un ensemble de mesures économiques afin d’aider les entreprises et les associations à traverser la crise, sauver les emplois et préparer le rebond. Cette série de mesures a été approuvée en commission permanente le 23 mars.

Soutien à l’activité des entreprises

L’objectif est de faciliter l’accès des entreprises au crédit tout en préservant leur trésorerie. Des reports pour les remboursements dus à la Région sont également proposés.

  • Création d’un Prêt Rebond Région Bretagne (5 M€)
  • Extension des conditions de garanties d’emprunt bancaire aux entreprises avec BPI France
  • Des mesures exceptionnelles pour ses aides :
    • Versement anticipé des aides régionales
    • Suspension du remboursement des avances remboursables
    • Maintien du soutien aux manifestations, projets et activités
    • Prorogation des conventions pour des actions reportées
  • Mobilisation des opérateurs régionaux qui accompagnent les acteurs économiques pour mettre en place des moratoires de 3 à 6 mois sur leurs appels à remboursement (Breizh Immo, Bretagne Capital Solidaire, Breizh Invest PME, Breizh up, Bretagne Commerce International, etc.)

La commande publique

Des mesures ont également été prises concernant les contrats publics actuels ou en cours (procédures de passation en cours, pas d’application de pénalités de retard, indemnisation possible, priorité au paient des factures envoyées par voie numériques).

2,5 millions d’€ par jour versés par la Région

Le Conseil régional annonce que 30,03 millions d’euros ont été versés en 12 jours pour « soutenir les acteurs bretons qui doivent faire face à des difficultés financières dues au ralentissement de l’activité, à la baisse de leurs chiffres d’affaires ou à des annulations d’événements », explique la Région Bretagne.

Les secteurs concernés sont nombreux, de l’agriculture et de la pêche à l’innovation en passant par le tourisme et l’hôtellerie. 2,5 millions d’€ par jour sont versés par la Région Bretagne pour aider dans le sauvetage des trésoreries. S’y ajoute la contribution bretonne de 10,5 millions d’euros au Fonds national de solidarité pour les TPE, les microentreprises, les artisans et les commerçants, prévue dans le plan voté fin mars.

Consultez bretagne.bzh/covid-19