Success story

Innovation collaborative : candidatez avant le 27 février à l’appel à projets de la Région !

La Région Bretagne encourage vos projets.

Vous êtes une entreprise et portez un projet innovant ? L’appel à projets « Innovation collaborative au croisement des filières » attend ses candidats. Pour la 4e année, la Région Bretagne valorise l’innovation et fait émerger des acteurs de son tissu économique. Au cours des derniers appels à projets, Bretagne Développement Innovation a accompagné plusieurs de ces projets.

12 M€ et 30 projets

Après les trois premiers AAP, pas moins de 12 M€ ont contribué à développer 30 projets, dont certains très prometteurs. Pour l’année 2019, il y a une nouveauté : les projets candidats, qui associeront au moins 2 entreprises et un centre de recherche, devront avoir pour cadre la Breizh Cop et les transitions que ce vaste projet se propose d’accélérer et de maîtriser : transitions numérique, écologique, climatique, sociétale ou méthodologique.

Les 7 domaines stratégiques et de recherche retenus permettent de couvrir l’ensemble du spectre économique en permettant de faire se rencontrer plusieurs filières. C’est souvent à la croisée de ces filières que des projets innovants peuvent éclore. L’appel à projets est financé par le FEDER-FSE via le programme « Accompagner les projets structurants de recherche collaborative » et les collectivités.

CARTAM dépiste les maladies en filière agri-agro

En 2018, les 11 lauréats avaient bénéficié des 4,3 M€ de financements conjoints du Fonds Européen pour le Développement Régional (FEDER). Ces projets allaient de la solution numérique pour EHPAD au développement d’ingrédients marins, en passant par un projet innovant d’impression 3D.

Dans ce cadre, Bretagne Développement Innovation avec le pôle de compétitivité Végépolys a accompagné le projet CARTAM (CARTographie des Adventices et des Maladies en filières légumes d’industries et grandes cultures) porté par la coopérative Triskalia et avec les entreprises du numérique : INRIA, Dilepix, Copeeks et Neotec Vision. Concrètement, CARTAM proposera aux agriculteurs un nouvel outil de reconnaissance leur permettant de mettre en œuvre la réponse la plus adaptée à chaque menace grâce à un cocktail de capteurs et d’intelligence artificielle/deep learning.

Alors que le retrait prochain de certaines molécules comme le glyphosate pourrait fragiliser la rentabilité de certaines cultures, la gestion localisée des maladies et adventices apparaît comme de plus en plus nécessaire. Les retombées scientifiques et économiques pourraient être nombreuses pour CARTAM, qui contribuerait ainsi à réduire l’usage des produits phytosanitaires tout en maintenant l’emploi de 120 conseillers agricoles chez Triskalia et en consolidant les équipes de Neotec Vision, Dilepix et Copeeks.

 

Retrouvez tous les lauréats 2018 en cliquant ici.

Pour candidater à l’appel à projets, cliquez ici.