Le futur bâtiment d’Entech à Menez-Prat, zone du Guélen à Quimper (Finistère).© DR
Success story

Le projet E-Factory nous donne à voir sur l’usine du futur

Un nouveau siège social éco-conçu pour Entech SE.

Entech smart energies, spécialisée dans la production et le stockage d’énergies renouvelables, achève la construction de son nouveau siège social, baptisé E-Factory, basé à Quimper (Finistère). La mise en service est prévue pour le mois de mai 2021. Stockage d’énergie, véhicules électriques, photovoltaïque et intelligence artificielle : le projet E-Factory s’est fixé pour ambition de démontrer qu’une activité industrielle et tertiaire, au-delà d’une consommation d’énergie moindre et d’une production d’énergies renouvelables, peut apporter des services au réseau et lui éviter des coûts d’infrastructure et d’exploitation grâce aux technologies de conversion, de stockage et d’intelligence artificielle.

Pas un simple bâtiment mais toute une organisation industrielle vertueuse vis-à-vis du réseau électrique et bénéfique aux niveaux techniques et économiques

Au-delà d’un simple bâtiment, c’est tout une organisation industrielle qui a été pensée afin que la zone d’activité dans laquelle se trouve l’entreprise soit vertueuse vis-à-vis du réseau électrique à chaque instant. Entech smart énergies met en œuvre un nouveau concept pour démontrer le bénéfice technique et économique de la transition énergétique systémique, en lien avec Breizh Immo et l’Ademe Bretagne, partenaires co-financeurs du bâti.

Pour diminuer fortement les émissions directes et indirectes de gaz à effet de serre et diminuer la dépendance énergétique, le bâtiment de 4200 m², (1200 m² de bureaux et de 3000 m² d’atelier de production) a suivi un procédé d’éco-conception :

  • Sobriété énergétique et architecture bioclimatique: le bâti est passif, autant côté bureaux qu’à l’atelier, et sera certifié « Passivhaus Premium ». C’est le plus haut niveau de certification écologique d’un bâtiment. Au-delà de l’isolation thermique et de l’étanchéité à l’air, une architecture bioclimatique a été mise en œuvre pour maximiser le confort d’été et d’hiver tout en maximisant l’arrivée de lumière naturelle sur tous les postes de travail.
  • Matériaux biosourcés : le choix des matériaux s’est porté, autant que possible, sur des matériaux naturels : l’ensemble passif est en ossature bois, ainsi que de nombreux éléments de structures, planchers et isolant de cloisons intérieures.
  • Production d’énergies renouvelables : Une centrale de production d’énergie solaire est en cours d’installation sur le toit, en brise-soleil, en auvent et sur des ombrières de parking. Elle permettra de couvrir l’ensemble des besoins d’Entech, la recharge de plusieurs dizaines de véhicules électriques et d’une partie de la consommation de 3 à 6 voisins de la zone d’activités. Un chauffage d’appoint au bois permettra de chauffer pendant les journées les plus froides de l’année sans solliciter d’avantage le réseau électrique, de plus en plus en tension lors de grands froids.
  • Favoriser les mobilités douces et électriques : l’espace et l’organisation sont aménagés pour inciter les collaborateurs à venir à vélo, des points de recharges sont mis à disposition pour que l’ensemble des collaborateurs puissent se déplacer en véhicules électriques. L’énergie est même offerte aux collaborateurs !
  • Identifier et valoriser la flexibilité de consommation : Pour consommer l’énergie quand elle est le plus possible disponible, les automatismes et interfaces utilisateurs permettront à chaque moment de profiter de ces gisements de flexibilité : les consommations énergétiques des véhicules électriques, des moyens d’essais et de la gestion thermique du bâtiment auront lieu au maximum lorsque la production d’électricité est abondante et moins chère.
  • Pilotage et Stockage d’énergie pour soulager le réseau : deux batteries de forte capacité (conçues et réalisées par Entech) agiront en stabilisation du réseau électrique avec des fonctionnalités avancées et un temps de réponse très court. Un logiciel de management de l’énergie, basé sur une logique d’auto-apprentissage, permettra l’orchestration optimale des différents composants du système électrique, et de faire bénéficier au réseau d’électrique d’un maximum de services d’équilibrage. Il permettra d’intégrer le comportement des consommateurs, côté véhicules électriques et process, d’apprendre le comportement thermique du bâtiment ainsi les caractéristiques locales de production d’énergie solaire. L’intelligence permettra en outre de maximiser la durée de vie des composants et d’anticiper les opérations de maintenance.
  • Energie excédentaire consommée par les voisins: quand l’énergie solaire est largement disponible, elle sera consommée dans le cadre d’une autoconsommation collective.
Le futur bâtiment d’Entech à Menez-Prat, zone du Guélen à Quimper (Finistère).© DR

Des technologies efficaces, une vision système pour un ensemble cohérent, vertueux et réplicable

Entech a ici pour ambition de tester le système électrique du futur. Il s’agit dans le cadre de ce démonstrateur de dimensionner un modèle énergétique pertinent et réplicable : une couverture annuelle à 100% énergies renouvelables avec une contribution forte aux services réseau pour le soulager. Le système énergétique développé permettra de couvrir les besoins du bâtiment et de fournir des services au réseau pour intégrer massivement les ENR et les nouveaux usages. Sa conception a été réalisée grâce à des ressources locales afin de diminuer au maximum sa consommation de CO2 aussi bien pendant la conception que pendant la durée de vie du bâtiment.

Les briques technologiques et innovations qui sont déployées par Entech et ses partenaires pour E-Factory sont les suivantes :

  • Bâti passif avec des matériaux biosourcés
  • Centrale de production solaire photovoltaïque qui totalisera 400 kWc
  • Chauffage ponctuel au bois lors de grands froids
  • Système de stockage multi-technologies, comprenant des batteries en 2nde vie, totalisant 2.5 MWh / 2.5 MW
  • 1 Borne de recharge ultra-rapide (recharge 2000 km par heure), 4 bornes bidirectionnelles (fonction Vehicule -to-grid, pour soutirer l’énergie des véhicules en cas d’incident réseau) et 20 points de recharge modulables, permettant de réguler la puissance de charge sur les véhicules stationnés plusieurs heures
  • Logiciel intelligent de management de l’énergie autoapprenant avec une interface interactive pour les utilisateurs
  • Réseau d’autoconsommation collective pour 3 à 6 voisins géré par des smart-contracts
  • Fonctionnalités hors réseau : en cas d’incident réseau, et pour mener des essais sur les produits Entech, le système peut fonctionner déconnecté du réseau et alimenter le bâtiment à partir de la centrale solaire et du stockage d’énergie
  • Un système de production d’hydrogène est à l’étude.

Les chiffres clés sur le projet :

  • Le projet, labellisé SMILE, est soutenu par le Fonds Européen de Développement Régional (FEDER) à hauteur de 1 473 675 €.
  • Le montant global d’investissement du démonstrateur énergétique représente environ 3 millions d’euros.
  • Le projet bâtiment est porté par Breizh Immo pour un montant de 5.5M €
  • Soit un investissement global de 8.5M €
  • La mise en service est prévue pour le mois de mai 2021

Chiffres clés du Projet E-factory

A propos d’Entech

Entech Smart Energies a été créée en 2016 et emploie aujourd’hui plus de 55 salariés, elle est spécialisée dans le stockage et la conversion d’énergie électrique en France et à l’international. Entech smart energies développe, construit et met en service des installations telles que :

  • Services On-Grid / Off-Grid : systèmes de conversion et de stockage d’énergie qui permettent l’équilibrage du réseau ou l’électrification de sites isolés.
  • Centrales photovoltaïques au sol, en toiture, en ombrières
  • Systèmes de Prototypage : chaînes de conversion complexes sur des technologies innovantes telles que hydroliennes, nouvelles technologies de batteries, …

 

En savoir plus sur Entech Smart Energies