Interview

[360 Possibles] Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le nudge

Une méthode bienveillante pour aider à prendre la bonne décision.

Nudge, vous avez dit nudge ? Ceux qui sont rompus à cette nouvelle méthode de communication pourraient en parler des heures. Les autres se demanderont peut-être ce qui se cache derrière cet anglicisme…Simple et efficace dans son implication le nudge (prononcez neudje) peut se définir comme une méthode douce et efficace pour changer les comportements. Cette thématique apparaît dans plusieurs rendez-vous de 360 Possibles. Nous faisons donc le point avec un spécialiste, Antoine Le Barrailler, directeur de l’agence de communication. Il animera une conférence sur le sujet le 13 juin, de 9h30 à 10h30 dans le cadre du parcours Breizh Cop – La Bretagne s’engage.  

©DR

Pouvez-vous nous donner les grands principes du nudge ?

Il s’agit d’une approche qui se propose d’utiliser les sciences comportementales pour inciter citoyens, usagers d’un service, collaborateurs d’une entreprise ou des clients à prendre une décision avec bienveillance c’est-à-dire sans jamais les forcer. Dans la philosophie du nudge, cette décision doit être bénéfique à la personne qui la prend, éventuellement aux autres et à l’environnement. Côté vertueux.

Quel est l’apport des sciences comportementales dans l’élaboration de la méthode ?

Pour faire simple, disons que le postulat de la méthode est celui-ci : l’être humain n’est pas rationnel. Sa prise de décision est entourée de choses irraisonnées qui faussent son jugement. En nudge, on appelle cela des heuristiques. Le principe du nudge est de mettre en face de ces heuristiques des solutions assez simples pour aider les gens à faire le bon choix en leur apportant de l’information qui permettra de faire le bon choix. La promesse du nudge : un coût peu élevé pour une efficacité forte.

« La promesse du nudge ? Un coût peu élevé pour une

efficacité forte »

Pouvez-vous nous citer des applications ?

L’exemple le plus trivial et le plus célèbre est la mouche des toilettes d’un aéroport d’Amsterdam. Les hommes étaient conviés à viser un autocollant représentant une mouche dessinée en urinant. Les frais de nettoyage de l’aéroport ont alors considérablement baissé. En France, la mouche a été reprise dans les Ouigo de la SNCF. A Londres, pour inciter les passants à jeter leurs mégots dans les poubelles, les autorités avaient imaginé des double-poubelles avec une question « pour vous, quel est le meilleur joueur de foot du monde ? ». En fonction de la réponse, on choisissait la poubelle Ronaldo ou la poubelle Messi. Là encore, l’efficacité de la méthode est redoutable.

La mouche des urinoirs de l’aéroport d’Amsterdam qui a permis de réduire les frais de nettoyage.

Au niveau du monde de l’entreprise, quels sont les principes intéressants à retenir ?

Les salariés d’une entreprise aiment moyennement quand la direction leur impose des choses. Le nudge s’avère très efficace aussi bien en ce qui concerne la communication externe qu’interne. Au sein d’une démarche RSE, ces méthodes peuvent permettre de limiter le gaspillage, de favoriser les échanges, le vivre ensemble. Quand une entreprise vient nous voir pour un accompagnement de ce type, nous mettons une place une méthodologie qui se rapproche beaucoup du Design Thinking. On met en face de chaque blocage, le nudge qui sera efficace.

En deux mots, quel sera l’axe de la conférence que vous animerez lors de 360 Possibles ?

Ce qui fonctionne le mieux pour illustrer le nudge ? Les exemples ! On retrouve souvent les mêmes blocages dans la prise de décision. Il est intéressant de voir quel nudge mettre en place pour résoudre ces problèmes.

 

La thématique du nudge lors de 360 Possibles

Retrouvez plusieurs rendez-vous le jeudi 13 juin autour de la thématique du nudge :