Article

[Retour sur] Le Yacht Racing Forum a permis à la Bretagne Sailing Valley de rayonner

Le compte-rendu détaillé du Yacht Racing Forum.

L’édition bretonne de l’événement international de la voile de compétition, qui s’est tenue les 22 & 23 octobre derniers a connu un franc succès. Pendant 2 jours, plus de 430 décideurs internationaux de la filière internationale se sont réunis au Palais des Congrès pour assister aux conférences de l’événement.

Le stand Bretagne Sailing Valley © BDI

Forte croissance du nombre de participants

La Bretagne Sailing Valley© attire son monde, c’est certain ! Le berceau de la voile de compétition française a accueilli plus de 430 participants pour cette 11e édition du Congrès, soit une croissance du nombre de participants de 53% par rapport à l’édition précédente d’Aarhus au Danemark. Du skipper à l’industriel naval, en passant par l’organisateur et sponsor de courses, tous les acteurs de la chaîne de valeur de la filière étaient présents au Yacht Racing Forum.

Les légendes aussi se sont déplacées : Michel Desjoyaux, Loïck Peyron, Armel Le Cléac’h ou encore Charles Caudrelier ont participé au Forum en tant que speakers. Au final, un tiers des 93 intervenants étaient bretons.

Habituellement peu fréquenté du milieu français, le Yacht Racing Forum en Bretagne a facilité les échanges avec le monde anglo-saxon et a été une belle opportunité de faire découvrir le savoir-faire breton auprès d’un public international.

Une cinquantaine de structures bretonnes étaient présentes lors de ces 2 jours de conférences, dont 7 sous la bannière commune du stand Bretagne Sailing Valley©, marque développée en 2017.

La Bretagne au premier plan

Carole Bourlon, responsable du programme Eurolarge, a présenté lors d’une table ronde cette bannière commune Bretagne Sailing Valley© qui reflète la dynamique et l’état d’esprit des acteurs locaux et permet de faire rayonner leur savoir-faire. Ils ont su s’unir et travailler ensemble, sur un même territoire. Les résultats obtenus par cette dynamique sont désormais reconnus au niveau international.

Un zoom a été fait sur l’exemple du Morbihan, le département a su hisser son tissu local tant sportif qu’industriel à un niveau d’excellence, les intervenants ont détaillé les clefs de ce succès. Alain Gautier a notamment rappelé comment Lorient-la base (ancienne base sous-marine) est devenue un pôle majeur de la course au large. Signalons également la présence de 12 jeunes pratiquants la voile à haut niveau dans des clubs morbihannais. Découvrez le témoignage de 2 d’entre eux ici.

Pendant les deux jours planait un immense sentiment de fierté, celui des acteurs régionaux d’accueillir cet évènement majeur en Bretagne et de pouvoir montrer leurs compétences. Dominique DUBOIS, Président de Multiplast – Groupe Carboman y participe depuis le tout début : « Multiplast est présent au Yacht Racing Forum depuis 10 ans, mais l’accueillir à Lorient est vraiment super. C’est le seul endroit où l’on rencontre tous les ans des architectes du monde entier, des coureurs qui font la Volvo Ocean Race ou la Coupe de l’America, tous ensemble, disponibles pendant 48H. »

Les participants internationaux quant à eux ont apprécié la diversité des interventions. Gary JOBSON, Vice-Président de la Fédération Internationale de Voile s’est dit impressionné par les infrastructures tournées vers la mer : « je n’étais jamais venu à Lorient, mais j’ai beaucoup entendu parlé de la Bretagne avec St-Malo, Brest et Lorient pendant des années. Mais cela a dépassé mes attentes. » Il poursuit : « La Bretagne Sailing Valley© montre que la voile de compétition est une très grande priorité ici et on a envie d’y prendre part. Le nombre de personnes qui suivent et soutiennent les coureurs est impressionnant. On a beaucoup à apprendre de la Bretagne ! ».

Retrouvez l’intégralité des témoignages de participants sur notre chaîne Youtube .

2018 Yacht Racing Forum Monday 22 October Lorient

Le lundi 22 octobre, une soirée de Gala organisée par Bretagne Sailing Valley© et North Sails a investi la Cité de la Voile Eric Tabarly. Après un mot d’accueil de Martin MEYRIER, Vice-Président chargé de l’économie, innovation, artisanat et TPE, les participants du Forum ont pu déguster des mets locaux tout en découvrant les animations proposées par la Cité de la Voile, une belle occasion de valoriser encore une fois l’empreinte forte laissée par la voile de compétition en Bretagne.

Un Tour de la Sailing Valley réussi

Après deux jours de Forum, une quarantaine de participants ont pu découvrir les entreprises et structures bretonnes grâce à un tour de la Bretagne Sailing Valley© organisé par Bretagne Développement Innovation et ses partenaires Quimper Cornouaille Développement, Golfe du Morbihan – Vannes Agglomération et Lorient Agglomération.

Pendant une journée se sont donc enchaînés pitchs et visites d’entreprises sur 3 parcours différents :  Lorient, Vannes et Port-la-Forêt.

  • Le tour de Lorient
Visite chez Avel Robotics lors du Yacht Racing Forum 2018 © BDI

Le parcours de Lorient a débuté par une visite guidée de la Base avant de visiter Lorima, constructeur de mâts en fibre de carbone construits en une seule fois dans un autoclave de 38m de long.

Les participants du tour ont par la suite visité Keroman Technologies – CDK, fabricant de pièces prototypes et de grands bateaux de course en composites hautes performances. Il a par exemple construit en 2014 le premier trimaran de la classe Ultime, le MACIF 100.

La visite s’est poursuivie par une dégustation de produits chez Lyophilise & co, fabricant de plats lyophilisés et sous vide et fournisseur de plusieurs coureurs de grandes courses telles que la Route du Rhum.

La dernière visite s’est déroulée chez Avel Robotics, spécialisé dans la fabrication robotisée de pièces composites et de foils en carbone, une technologie issue de l’aéronautique.

La journée s’est terminée par les pitchs de 3 structures : NKE marine electronics, développeur de technologies embarquées de navigation innovantes ; Gsea Design, bureau d’études en calcul de structure ; et enfin Nautix, leader des peintures techniques innovantes pour la voile de compétition.

  • Le tour de Vannes

Lors du tour vannetais, les participants ont tout d’abord visité North Sails, dont le site français, centre de R&D mondial, est spécialisé dans la production et la conception de voiles pour la course au large (Ultime – IMOCA – VOR – Class 40 – etc…). North Sails offre des produits conçus pour chaque type de pratique, de la croisière à la régate de tous types, de l’Optimist à l’Ultime.

Le tour s’est poursuivi par la visite de Multiplast – Groupe Carboman, chantier de construction dont la renommée n’est plus à faire, spécialisé dans les matériaux composites et le carbone destinés aux secteurs civil, militaire, aéronautique, spatial et de la construction navale. Vincent Lauriot-Prévost, architecte naval est venu présenter le cabinet VPLP Design, bureau d’études et d’architecture naval de réputation internationale, forte d’une expérience de plus de 30 ans. Spécialisé dans le design de multicoques, puis des monocoques en 2005, leurs bateaux remporteront tous les records importants en solitaire comme en équipage, en monocoque comme en multicoque, et des victoires en courses dont 7 Route du Rhum d’affilée depuis 1990, les deux derniers Vendée Globe et la Coupe de l’America en 2010.

  • Le tour de Port-La-Forêt

Le troisième tour de la Bretagne Sailing Valley© a débuté par une visite du Pôle Finistère course au large, centre national d’entraînement des skippers, qui a notamment formé Michel Desjoyaux, Jérémie Beyou, Franck Cammas, Samantha Davies, François Gabart ou encore Armel Le Cléac’h. Les visiteurs étrangers ont été particulièrement attentifs à la présentation faite par Christian Le Pape, directeur du pôle Finistère Course au Large (budget : 1 million d’Euros par an).

Celui-ci a détaillé les moyens dont peuvent bénéficier les coureurs sélectionnés pour suivre une formation dédiée et de haut niveau tant sur le plan sportif que sur le plan technique et sur de nombreux autres sujets (communication, sponsoring etc). Les résultats sont là : les plus grands skippers de la course au large sont passés par la structure.

Olivier Douillard, fondateur d’AIM45, spécialiste de l’analyse des données de navigation pour la performance et la sécurité des bateaux de course est par la suite venu présenter son entreprise. Il a été suivi de Ino-Rope, intégrateur de solutions textiles pour le nautisme et l’industrie, de Mer Agitée, concepteur du ePenon, capteur de l’état de l’écoulement sur une voile ou une pale d’éolienne permettant une surveillance du rendement aérodynamique en temps réel et de Finistère Mer Vent (SCIC), un projet immobilier coopératif et innovant qui vise à accueillir diverses activités en lien avec la course au large.