Interview

BDI signe un partenariat avec le Village by CA du Finistère

Bretagne Développement Innovation (BDI) et le Village by CA Finistère se sont engagés ensemble à développer les filières Agri-Agro par l’innovation. Pour concrétiser ce partenariat, Guillaume BRIEND, responsable du programme régional de croisement de filières AGRETIC à BDI et Sigolène BRUN, Directrice exécutive du Village by CA Finistère, ont signé, mardi 30 janvier 2018, l’adhésion de l’agence régionale de développement économique au Village by CA Finistère. Interview croisée. 

 

Sigolène, pouvez-vous nous présenter cette initiative du Crédit Agricole appelée « Les Villages by CA » ?

Sigolène Brun > Le village by CA est une initiative portée par le groupe Crédit Agricole depuis 3 ans ½. L’ambition est de mettre à disposition des moyens pour développer les start-ups. L’idée est de constituer une coopération entre grandes entreprises et start-ups. Cette idée se retrouve dans notre slogan : « coopérer pour innover ».  Les Villages by CA s’adressent à des entreprises existantes qui portent un concept ou un produit innovant avec un marché à fort potentiel.

Guillaume, rappelez-nous en quelques mots la vocation du programme AGRETIC ?

Guillaume Briend > depuis 2011, AGRETIC est financé par la Région Bretagne et piloté par Bretagne Développement Innovation. Ce programme très concret pour les entreprises vise au croisement de filières entre numérqiue et Agri/agro. Il articule son action autour du triptyque : enjeux – projets – marchés ou comment transformer des enjeux de compétitivité en projets d’expérimentation pour atteindre de nouveaux marchés.

Quelles sont les singularités du Village by CA du Finistère ?

Sigolène Brun > Nous sommes une société collaborative d’intérêt collectif : start-ups et partenaires sont adhérents de la coopérative. Leurs représentants administrateurs au conseil d’administration de la coopérative décident si la stratégie et l’offre proposées correspondent à ce qu’ils attendent. La deuxième singularité c’est que nous sommes spécialisés sur 4 sujets liés au territoire : la mer, l’agri / agro , santé / bien veillir et cybersécurité.

Le programme AGRETIC couvre les quatre départements bretons avec une forte présence dans le Finistère…

Guillaume Briend > AGRETIC regroupe 70 % de projets dans l’agriculture et 30 % dans l’agroalimentaire. Une cartographie de nos projets dans le domaine agricole montre une présence importante dans le Finistère.  Il était donc important pour nous de disposer de ce bureau à Brest que le Village by CA nous met à disposition. Des rendez-vous avec les acteurs locaux pourront donc se faire à Brest.

Quelle est la genèse de ce partenariat avec le programme AGRETIC porté par Bretagne Développement Innovation ?

Sigolène Brun > Nous avons fait un constat : les partenaires du Village sont les grandes coopératives.Les besoins de leurs adhérents y sont donc bien identifiés. Cependant, des solutions non connues des coopératives ont déjà pu être mises en œuvre par d’autres collectifs d’acteurs.  Nous voulions également toucher les exploitants agricoles qui ne sont pas adhérents de ces grandes coopératives. Leurs demandes peuvent être différentes. Nous avons donc trouvé l’interlocuteur qu’il nous fallait à travers le programme AGRETIC, porté par Bretagne Développement Innovation. En se rapprochant d’AGRETIC, nous nous rapprochons des entreprises innovantes au croisement des filières du numérique et de l’agri-agro.

Quel est l’avantage pour les entreprises que vous accompagnez dans le cadre d’AGRETIC ?

Guillaume Briend > En plus de ce lieu de rencontre à Brest où nous pourrons organiser des ateliers thématiques sur le croisement de filières, ce partenariat nous permettra de faire connaître la démarche du Village by CA aux entreprises du programme AGRETIC. Celles qui sont intéressées pourront ainsi adhérer et bénéficier du réseau du Village by CA. En plus d’être implanté sur le tout le territoire breton, il a une vocation nationale, européenne et internationale. Cela peut représenter un levier intéressant ainsi qu’un accès privilégié aux financements.

Sigolène Brun > Effectivement, il y a un fil rouge dans ce partenariat. Une fois que les projets portés par AGRETIC passent du stade de projet à celui d’entreprise, nous pouvons les accélérer et leur permettre un accès au financement. C’est un processus logique.