Article

[Retour sur] Plus de 2000 entrées pour la 4ème édition de 360 Possibles

Une édition placée sous le signe de la passion !

Le cru 2017 de 360 Possibles a été savouré par les intervenants et par les visiteurs ! Ils se sont déplacés nombreux aux ateliers des Capucins à Brest, les 15 et 16 novembre derniers. Cette 4ème édition placée sous le signe de la passion a rassemblé sur deux jours 43 conférences, 16 Master Class, 30 ateliers. 2000 entrées ont été comptabilisées et 250 RDV BtoB lors de l’Open de l’Innovation. Les nouveaux partenaires de la marque Bretagne ont été accueillis dans un espace dédié.

Pendant ces deux jours centrés sur l’innovation, le futur du travail et de l’entreprise, les visiteurs ont pu découvrir des parcours professionnels inédits, des méthodes de travail innovantes, des entreprises dans lesquelles on réfléchit les espaces de travail ou on teste de nouveaux modes organisationnels, des outils pour relancer la motivation entre collègues…Un aperçu riche et vaste de ce à quoi pourra ressembler le futur de notre travail. Le tout croqué, en temps réel, par quatre dessinateurs de talent.

Quatre entreprises « rebootées »

L’autre grand temps fort de 360 Possibles concerne les reboot camp. Huit sessions ont permis à 4 entreprises (Maillard & Maillard, Secrets de Famille, Agrimer, la Thalasso de Carnac) de challenger leur stratégie d’innovation. Un exercice qui ne va pas de soi pour un dirigeant. Se dire que des personnes vierges de connaissances (les « rebooteurs » et « rebooteuses ») vont intervenir sur la stratégie de l’entreprise n’a rien d’anodin.

« J’ai mis quatre mois à convaincre mon PDG de donner 4 heures de temps pour ce reboot camp, raconte Laetitia Têtedoux, directrice de communication et marketing d’Agrimer, une entreprise de transformation d’algues pour la cosmétique notamment. Il a pu mesurer, lors du reboot camp, combien des novices du métier pouvaient avoir un apport considérable en termes d’idées et pouvaient lui donner des orientations qu’il n’avait pas envisagées. »

C’est donc tout l’intérêt de cet exercice si particulier.

Bretagne, terre d’innovations

Ingénieur et dessinateur de BD, Jean-Claude Dunyach s’est promené dans les allées, a assisté à des conférences et a offert ses conclusions sous la forme d’une conférence nous projetant dans le futur.

Enfin, le Président du Conseil Régional de Bretagne, Loïg Chesnais-Gérard, qui a fait le déplacement jusqu’à Brest a clôturé la première journée en soulignant que « la #Bretagne ne manque ni de passions, ni d’ambitions, ni d’innovations ». Une fois de plus, 360 Possibles l’a démontré.