Article

L’association Smile compte déjà 160 adhérents et une vingtaine de projets

  • Bretagne
  • Pays de la Loire
  • smart grids
  • Smile

Dominique Ramard, délégué à la transition énergétique de la Région Bretagne, et Laurent Gérault, conseiller régional délégué à l’environnement, la transition énergétique, la croissance verte & le logement des Pays de la Loire, ont présidé, le 7 février à Rennes, devant plus de 200 participants, l’assemblée générale de l’association SMILE, créée fin 2016.

L’enjeu de cette entité interrégionale est de déployer, d’ici à 2020, les services et technologies matures permettant de bâtir un réseau énergétique intelligent à grande échelle, et ce, pour un investissement global de l’ordre de 270 M€ sur 4 ans.

Présidée par les Régions Bretagne et Pays de la Loire, la structure regroupe déjà 160 adhérents, publics et privés start up et entreprises des secteurs du numérique et de l’énergie, syndicats départementaux d’énergie, collectivitésbretonnes et ligériennes, gestionnaires de réseau, au premier rang desquels RTE et ENEDISSa mission principale accompagner les entreprises et les territoires qui portent des projets de réseaux électriques intelligents.

Association SMILE : un CA et un bureau représentatifs de tous les partenaires

Sont également membres du CA le Syndicat d’énergie d’Ille-et-Vilaine, les Pôles de compétitivité Smart Electricity Cluster (S2E2) et Images & Réseaux, les CCIR Bretagne et Pays de la Loire, RTE et ENEDIS.

Les adhérents sont représentés par différents collèges :

Enfin, participe à l’association en tant qu’observateur : Schneider.