Article

La Région lance son appel à projets Expérimentation d’innovations numériques

Les candidatures sont ouvertes jusqu'au 26 novembre.

La Région Bretagne lance la troisième édition de l’appel à projets «expérimentation d’innovations numériques» visant à créer une dynamique régionale par l’accélération et la mise sur le marché de produits et services numériques innovants appliqués à une ou plusieurs des filières prioritaires pour la Bretagne. Cet appel à projets est ouvert jusqu’au 26 novembre 2018.

 

 

 

En appui sur l’ingénierie des technopoles bretonnes dans le cadre de leur mission régionale, l’objectif de cet appel à projets est de faciliter la réalisation de projets d’expérimentation de produits et services numériques innovants appliqués à une ou plusieurs des filières. Les projets pourront en particulier s’inscrire dans les grands programmes structurants régionaux animés par Bretagne Développement Innovation au croisement du numérique et des filières applicatives tels que la cybersécurité (défense), « AgreTIC » (agri-agro), les smart grids (énergie), la course au large (nautisme) ou encore les transports et la mobilité.

Adapter les solutions innovantes

Le but de cet appel à projets est de favoriser, pour une PME bretonne innovante, l’adaptation d’une solution numérique existante sur un nouveau marché, ou sa première mise sur le marché. Dans ce deuxième cas, les projets permettront l’obtention d’une première référence client sur le marché visé et, par conséquent, l’accélération de la mise sur le marché de l’offre développée en validant la démarche technique et commerciale de l’entreprise.

Pour rappel, les secteurs prioritaires pour la Région Bretagne sont :

  • Alimentaire
  • Naval-nautisme
  • Tourisme
  • Biotechnologies
  • Véhicules et mobilité
  • Energies marines renouvelables
  • Défense et sécurité
  • Eco-activités
  • Santé
  • Bâtiment, éco-construction et éco-rénovation

 

L’avis de nos experts filière

 

Guillaume Briend pour le programme Agretic : « J’utilise tous les ans cet outil que j’apprécie, les PME aussi. En effet, il est simple et il permet de monter des projets d’expérimentations sur une courte durée (12 mois en moyenne). Les coûts projets restent généralement inférieurs à 200k€. Cet outil est ouvert sur 10 marchés représentant notamment la Glaz économie. Plusieurs d’entre eux représentent nos GPS dont le mien Numérique & AGRI-AGRO. L’an passé, plusieurs dossiers ont été déposés sur le croisement de filières Numérique & Agri-Agro (Kemeva, O2M)  et sont en cours de traitement par le Conseil Régional de Bretagne. Sur ce nouvel AAP N°3, nous comptons accompagner à nouveau plusieurs entreprises en collaboration avec les 7 technopoles de Bretagne. « 

 

Téléchargez l'ensemble des éléments sur le site de la Région Bretagne