Article

Journée technique des Cormiers : la rencontre entre agro-équipementiers et acteurs du numérique

Une journée pour que les agro-équipementiers et les acteurs du numérique se rencontrent.

Depuis ses débuts, la journée technique des Cormiers* sur le machinisme agricole vise à la rencontre entre les acteurs du machinisme agricole et les offreurs de solutions numériques.

Cette 5éme édition n’a pas fait exception à la règle. 130 participants ont répondu présents et se sont rendus sur le site de la station expérimentale de Saint-Aubin du Cormier, ce mardi 4 juillet. Comme pour chaque édition, la manifestation se déroule en deux temps. Le matin, la plénière donne la parole à des intervenants experts des usages et applications du numérique en agriculture. L’après-midi est consacrée à des démonstrations dans le mini-salon ou en plein air.

Cette journée s’inscrit dans la dynamique AGRETIC de croisement de filières entre les Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) et les domaines agricoles et agroalimentaires. De ces échanges et de ces rencontres peuvent naître des partenariats entre des acteurs de ces deux mondes qui ne se connaissent pas toujours. Témoignages recueillis parmi les participants.

Lionel Léveillé, Responsable Recherche & Développement Sulky (visiteur)

« Venir à cette journée nous permet d’identifier des fournisseurs potentiels de nouvelles technologies pour nos futurs projets. Il s’agit souvent de petites structures qui sont amenées à grandir et qui peuvent devenir des fournisseurs stratégiques, demain. Notre but est de détecter quelques pépites. Certains exposants sont devenus des fournisseurs alors qu’ils ne l’étaient pas avant, en partie grâce à des journées comme celles-ci. Ce type de manifestation reste unique en France. La plénière du matin permet aux fournisseurs de nouvelles technologies de comprendre les enjeux de l’agriculture en général et de l’agroéquipement en particulier. Cela les fait cheminer pour leurs futurs projets. En connaissant nos problématiques, ils reviendront l’année prochaine avec d’autres idées. Ce que j’apprécie c’est qu’on parle de croisement de filières mais on montre des choses. »

 

Erwan Touffet, Touffet technologies (visiteur)

« Cela fait quatre ans que j’assiste à cette journée technique. En tant qu’ingénieur en machinisme agricole, je fais de la conception et de la prestation. J’ai actuellement un projet de robotique agricole et je suis en veille sur ce sujet. Je viens donc glaner des informations. Je maîtrise très bien les aspects mécano-soudure-taulerie-mécanique. Je viens ici chercher de l’intelligence, de l’électronique, de la vision. C’est le croisement de compétences et de filières qui m’intéresse. »

Marc Travers, responsable commercial et innovation Realyz (exposant)

« La réalité virtuelle est utilisée dans l’automobile, l’aéronautique, le naval, la Défense depuis une trentaine d’années. Ces technologies-là, désormais matures, sont transposables dans d’autres domaines d’activité tels que le bâtiment, l’agroalimentaire, l’agriculture. Le programme Agretic nous permet de confronter nos technologies vers d’autres domaines d’activité et de découvrir des marchés potentiels. Ce qui fonctionne bien ce sont les échanges et l’expérimentation. On a apporté un système qui permet de tester la réalité virtuelle qui est toujours compliquée à expliquer. Nos technologies peuvent répondre à un besoin spécifique qu’ont ces industriels que nous ne connaissons pas. On a eu des contacts intéressants sur l’échange du midi, notamment avec un participant dont la technologie est complémentaire à la nôtre. On va se réunir et faire des tests dans 2 semaines. C’est du concret ! »

 

* Cette journée technique est organisée en partenariat avec la Chambre d’agriculture de Bretagne, Vegepolys, Cap’Tronic et ID4Car