Interview

Space 2018 : « Le plateau Agretic est la vitrine innovante de la filière en Bretagne »

L'innovation au coeur des filières agricole et numérique.

Comme tous les ans, le Space réunira les professionnels de l’élevage, à Rennes du 11 au 14 septembre. Le programme Agretic piloté par Bretagne Développement Innovation sera présent lors de ce rendez-vous incontournable pour tous les professionnels des productions animales au niveau mondial. Un plateau de 84 m² permettra de présenter les dernières innovations au croisement des filières agricole et numérique. Le point en 3 questions à Guillaume Briend, responsable du programme Agretic au sein de Bretagne Développement Innovation. 

Archives © BDI

Quelle est la mission de BDI sur le volet innovation ?

Une des missions de BDI est d’organiser le croisement de filières entre le numérique et le monde de l’agriculture et l’agroalimentaire. Le programme Agretic participe à cet objectif. Au sein de ce programme, il y a deux volets : la partie agricole et la partie agroalimentaire. Le salon international du Space est l’occasion pour nous de présenter un plateau d’entreprises qui reflètent le croisement de filières et l’innovation en Bretagne. Le même type de dispositif existe pour la filière agroalimentaire au CFIA.

Dans sa feuille de route, la Région Bretagne nous demande de monter en puissance sur le volet agroalimentaire en 2019. Nous allons construire un programme sur ce point.

Où se situe la Bretagne au niveau français et international ?

Cela fait désormais 7 ans que nous avançons sur ces sujets. Cette expérience et ce recul nous permettent de dire que la Bretagne est bien positionnée, tant au niveau français qu’au niveau européen. Quand on part en mission à l’étranger, nous pouvons constater cette avance que nous avons par rapport aux autres régions.

On a beaucoup travaillé sur l’amélioration des équipements au sein même de l’élevage, que ce soit la ventilation, l’alimentation…Tout ce qui concerne les paramètres d’ambiance. Un autre axe de travail a été celui du machinisme agricole : comment le numérique peut apporter une montée en puissance sur ces volets ; ainsi que les questions de robotique qui peuvent assister l’éleveur.

De quelles entreprises sera composé le plateau d’Agretic au Space ?

Cette année, nous allons encore augmenter la surface du plateau Agretic. C’est le témoignage constant de la confiance qui nous est accordée par les organisateurs du salon. Cette année on passe de 49 m² à 84 m² qui permet d’accueillir 9 entreprises contre 7 l’année dernière. Nous avons également adapté l’espace aux demandes des entreprises. Au milieu de la surface, un espace business leur permettra de signer des contrats. Toujours dans le hall 4 R&D.

Voici la liste des entreprises présentes :

> ADVENTIEL. La solution d’interaction vocale VOIXEO permet à l’éleveur de se passer de bloc-notes ou d’applications numériques qui nécessitent un périphérique. Grâce à Voixeo, et via des enceintes connectées ou un boîtier intelligent, l’éleveur peut piloter vocalement ses actions, tout en gardant l’usage de ses mains.

> APPLIFARM. Plateforme bigdata de l’élevage, d’agrégation et de partage de données pour la filière d’élevage de ruminants (alimentation, santé, production, objets connectés, robots, économiques…), APPLIFARM permet de nouveaux croisements de données et participe ainsi au développement d’outils d’aide à la décision (OAD), d’études à grande échelle, de services innovants.

> COPEEKS présentera le projet PEEK. Equipé d’un capteur photo et vidéo en haute définition, le boîtier connecté permet à l’agriculteur/l’éleveur un suivi à distance des parcelles végétales mais aussi de ses bâtiments d’élevage.

> EURO PROCESSALAMO est une application de collecte et de valorisation de données. ALAMO (Autonomous for Long rAnge and connected Modules) est une passerelle multi-protocoles radio qui permet de raccorder tous les équipements connectés de l’exploitation et de collecter toutes les données sur un seul équipement.

> SOYLFRANCE : Le Projet iSOYL offre une solution innovante qui permet de simplifier les travaux de modulation dans les champs. L’agriculteur n’a plus à manipuler les cartes de préconisation en les téléchargeant de son ordinateur à une clé USB ou carte SD, tout est transféré par Wifi à la tablette iPad. C’est l’application iSOYL qui va lire la carte de modulation et contrôler la dose à appliquer, de façon autonome, en se repérant dans la parcelle grâce au GPS interne de la tablette.

> TIBOT: Le projet Spoutnic a été développé en liens étroits avec des aviculteurs, Spoutnic a pour objectif d’animer et d’éduquer les volailles à prendre de bonnes habitudes (pondre aux nids, favoriser le mouvement, la fertilité, etc.).

Parce que chaque lot est différent, TIBOT technologies vous propose aujourd’hui de personnaliser votre robot afin de répondre encore plus à vos exigences. Mieux s’organiser pour gagner du temps, adapter l’animation du lot pour favoriser vos conditions de travail… C’est désormais possible grâce au boîtier de personnalisation et à notre toute nouvelle gamme d’accessoires !

> VETOSOFT. Le Projet CERES proprose aux éleveurs un outil de pilotage et de mesure avec une vision globale et synthétique des facteurs sanitaires, techniques et économiques de son exploitation (tableau de bord Radar). Il permet d’avoir des pistes d’amélioration chiffrées (économique) grâce à la simulation ainsi qu’un suivi dynamique de l’évolution des critères en fonction des objectifs fixés.

> DNR’ SYS / KEMTAG . Depuis plus de 30 ans, les CUMA, les ETA (Entreprises de Travaux Agricoles) et certains groupements d’agriculteurs utilisent des odomètres basiques sur leurs outils agricoles afin de suivre leur utilisation et ainsi faire la facturation associée. Avec les nouvelles technologies, on s’oriente vers du monitoring de précision et connecté comme OGO, un compteur d’activité universel pour l’agriculture.

> NEOTEC VISION. CET’Automatique est un système de contrôle d’étourdissement automatique par analyse d’image. Cette solution de vision industrielle vise à assister les opérateurs dans la surveillance de l’efficacité de l’étourdissement des bovins et des porcins dans les abattoirs.