Article

[Retour sur] Conférence Eurolarge : Temps réel, data processing, calcul

Une conférence sur les outils de la performance.

La Cité de la Voile Eric Tabarly à Lorient a une nouvelle fois accueillie une conférence Eurolarge le 26 juin dernier. Réunissant une soixantaine de personnes sur une matinée, 8 experts, on fait le point sur l’état de l’art et les dernières innovations sur le thème « Temps réel, data processing, calcul : les outils de la performance ».

 Les experts, les participants et le soleil étaient tous au rendez-vous pour faire de la conférence du 26 juin une réussite. Après un café d’accueil lors duquel les premiers contacts se sont noués, l’auditorium de la Cité de la Voile Eric Tabarly a été investi par la soixantaine de participants, venus échanger et s’informer.

Carole BOURLON, Responsable du programme Eurolarge Innovation au service de la filière voile de compétition et matériaux composites de Bretagne Développement Innovation, a ouvert la conférence en rappelant les animations et actions clés 2018. Elle a notamment présenté le programme du Yacht Racing Forum, qui se déroulera cette année en Bretagne les 22 & 23 octobre prochain. L’occasion de rappeler qu’Eurolarge œuvre pour l’attractivité de la Bretagne Sailing Valley à l’international notamment en proposant en marge du Forum un circuit de visites des territoires et acteurs économiques emblématiques le 24 octobre prochain.

Carole BOURLON a ensuite laissé sa place à Romain VALLEE, ingénieur d’affaires chez Data2B.

Rennes, une « smart city » au réseau cycliste géré grâce aux algorithmes

Romain VALLEE fait le lien au quotidien entre l’univers technique et complexe du Big Data, de la Science de données et de l’Intelligence Artificielle et celui des besoins clients. Lors de la conférence, il a présenté l’expérimentation élaborée par Data2B pour mieux cerner les usages et les parcours des utilisateurs. Les données obtenues grâce aux capteurs placés sur un nombre représentatif de vélos, et valoriées par la géomatique – le traitement des données géographiques- facilitent la prise de décision par les autorités publiques : où construire en priorité de nouvelles pistes cyclables ? De quelle façon étendre le réseau de vélos en libre-service ? etc.

Ces données ont également permis d’améliorer l’expérience des utilisateurs, trop souvent confrontés au problème des stations vides ou pleines. Pour cela il a fallu croiser les données historiques d’emprunt à chaque station avec les facteurs externes d’influence : météo, calendrier et Open Data des évènements de la ville de Rennes. Il est ensuite possible de réaliser des prédictions d’usage pour les heures et jours à venir, et de prescrire des actions à réaliser aux équipes de maintenance dans le but de maintenir le réseau à l’équilibre.

 

Les besoins et outils numériques pour la voile de compétition

La conférence s’est poursuivie par une table ronde avec David DE PREMOREL, Ingénieur chez Finot Conq Architectes et Alexis AVELINE, Responsable électronique embarquée pour le Team SODEBO Voile.

Tous deux sont revenus sur les enjeux de l’utilisation des données lors d’une compétition.

Ils ont par exemple évoqué les différents logiciels de captation et de traitement de données utilisés permettant aux équipes (architecte, ingénieur, etc.) d’améliorer les performances des bateaux afin les objectifs des Teams. Différents points sont en effet à prendre en compte : la position, l’inertie du bateau, l’environnement dans lequel il évolue ou encore les charges sont autant d’éléments à analyser afin de permettre au bateau d’aller toujours plus vite.

Temps réel vs post-processing

Le traitement des données, dans la voile de compétition comme ailleurs, peut se réaliser soit en temps réel ou en différé. Jean-Loup THIERS, Business & project manager chez Bizlab-Airbus a apporté son expertise sur le sujet à travers l’exemple aérien. Il a notamment détaillé les points communs et les spécificités des deux méthodes.

 

Quels sont les outils numériques au service de la performance ?

Olivier DOUILLARD, fondateur d’AIM45, Valentin LE PIVERT, Analyste performance chez KND Sailing Performance et Maël DEVOLDERE, ingénieur chez Gsea Design se sont réunis en table ronde afin de répondre à cette question. Après un bref historique, ils ont étudié l’objectif commun de ces outils, qui est de prendre des décisions telles que la compréhension et l’utilisation du bateau à 100% de ses capacités, le choix de développements à réaliser ou encore la surveillance du système de mesure.

Ils se sont ensuite penchés sur les raisons pour lesquelles l’analyse de données est importante ; ces données permettent en effet de mesurer la performance, de construire son tunning guide ou encore de prendre des décisions stratégiques.

De nouvelles données étant disponibles, les outils doivent s’adapter pour les exploiter : les 3 experts ont listé les nouvelles contraintes rencontrées telles que la complexité des bateaux, la variété et le nombre de capteurs, etc.

Comment l’œil du performer convertit les données en succès ?

La conférence s’est conclu par l’intervention de Fabien DELAHAYE, Responsable performance & naviguant chez DongFeng Race Team. Il est par ailleurs revenu sur la victoire de son Team lors de la Volvo Ocean Race et a répondu aux diverses questions des participants.

Participants et intervenants au Karré de la Cité de la Voile.