Interview

[Retour sur] La journée Smart Industrie fait le plein de visiteurs

Une journée co-organisée par BDI et l'IUT où l'on a parlé industrie du futur, maintenance prédictive & réalité virtuelle.

Le 12 décembre dernier, plus de 175 participants se sont donnés rendez-vous à la journée « Technologies et Services pour l’industrie du Futur » co-organisée par Bretagne Développement Innovation et l’IUT de Rennes. Au programme : des tables rondes avec près de 35 intervenants sur des sujets aussi divers que la réalité virtuelle et augmentée, la cybersécurité des équipements de production, la robotique avancée ou l’impression 3D.

En parallèle, les visiteurs ont pu rencontrer les quarante exposants installés et tester, manipuler les différents démonstrateurs mis à diposition : robot collaboratif, équipement de réalité augmentée, plateformes de supervision à base d’IoT, imprimante 3D. La diversité des profils de visiteurs rencontrés sur place illustre un intérêt marqué pour ce type de d’évènement, dont l’entrée était gratuite et dont une seconde édition est d’ores et déjà prévue. Témoignages recueillis sur place.

Les visiteurs

Jildaz Quelen, Responsable Electrotechnique, Automatismes, Informatique Industrielle, SVA Jean Rozé SVA Jean Rozé (filiale du Groupement des Mousquetaires)


« No
us avons été sollicité par l’IUT de Rennes, avec qui nous avons des partenariats de formation, pour participer en tant qu’utilisateurs finaux. Ce genre de journée nous permet d’aborder des sujets qui s’éloignent du quotidien comme celui de la R&D. Dans la maintenance, nous traitons le préventif, le correctif, le systématique. Mais nous n’avons pas le temps pour le prédictif. Si une journée comme celle-là n’existe pas, ce sujet passe tout simplement à la trappe. »

 

Vincent Guizouarn, responsable innovation process pour l’entité Europe de la société Cooper Standard (équipementier automobile avec deux sites en France à Rennes et Vitré)


« Nous avons commencé notre veille sur l’industrie du futur, il y a 3 ans. Nous avons donc déjà des axes. Cette journée nous permet d’avoir une vision du marché, de la maturité des acteurs et des technologies. Nous venons voir chez quels partenaires locaux nous allons piocher des solutions pour les mettre en action chez nous. Travailler avec des offreurs de solution locaux est beaucoup plus simple tant au niveau de la langue que des déplacements. »

 

Les exposants

 

Fabrice GALISSON, commercial robotique chez ABB (région Bretagne – Pays de l’Ouest) 135 000 collaborateurs dans le monde, présent sur 5 continents.  

« Nous sommes présents à cette journée afin de faire découvrir le matériel, de le montrer, de le toucher, de permettre sa manipulation et d’expliquer comment on peut l’intégrer dans son contexte de production. Nous proposons 45 modèles de robots dont des robots dits collaboratifs c’est-à-dire des robots qui peuvent fonctionner dans une enceinte ouverte, en toute sécurité, avec un collaborateur à côté d’eux (contrairement à certains robots qui doivent être enfermés dans des cages). A travers ces nouveaux matériels, on sait améliorer la productivité, la rentabilité et surtout la qualité des pièces. Robotiser une société ce n’est pas empêcher quelqu’un de travailler, c’est de permettre de garder une productivité au sein de la société. »

Vincent LE ROUX, Omron (société japonaise de l’automatisation industrielle, 38 000 personnes dans le monde)

« Nous apportons à nos clients des technologies qui leur permettent de leur simplifier la vie. L’idée est de faciliter la vie des industriels, notamment automatiser des taches récurrentes et répétitives. Lors de cet événement, nos visiteurs sont des clients que nous voyons tous les jours mais qui se déplacent ici pour voir l’innovation en général. Nous avons donc choisi de mettre en avant des robots plus petits qui peuvent interagir avec leur environnement, de manière autonome et sécurisé. Ils permettent de redonner de la souplesse à la production sans avoir à changer l’infrastructure, et ce en toute sécurité. C’est très innovant. Le fait d’avoir amené le robot attire la curiosité. »