Article

[Retour sur] Conférence Eurolarge Innovation  » Production additive & impression 3D, quels usages pour la voile de compétition ?

Une journée d'échanges, de conférences et de retours d'expériences.

Jeudi 5 octobre dernier, pour sa troisième et dernière conférence de l’année 2017, Eurolarge Innovation a réuni un parterre de professionnels à La Cité de la Voile Eric Tabarly à Lorient pour traiter de l’usage de la production additive et de l’impression et 3D, dans la voile de compétition.

 

Les 91 participants venus enrichir leurs connaissances, les 11 intervenants venus partager leur expertise, ainsi que les traditionnelles pauses de networking ont fait de cette journée, un événement riche en enseignements, en rencontres et en échanges. La conférence qu’il était également possible de suivre en direct sur la page Facebook Eurolarge Innovation, a été captée en intégralité. Toutes les interventions peuvent être visualisée en streaming.

Ce qu’il faut en retenir

Yves Grohens, responsable du plateau ComposiTIC-UBS, a présenté un état de l’art de la fabrication additive et ses opportunités, donnant à l’auditoire un panorama complet du sujet. La matinée s’est ensuite poursuivie par trois interventions sectorielles.

L’une menée par Olivier Armburster, chef de projet d’Excelcar, a permis aux auditeurs de comprendre les enjeux et les perspectives de l’adoption de ces technologies dans la filière automobile et d’imaginer des translations possibles avec l’univers de la voile de compétition.

L’autre menée par Frédéric Impellizzeri, business unit manager de la société Poly-Shape a révélé la place de l’impression AD dans les sports mécaniques. Après avoir présenté les avantages et inconvénients de l’adoption de ces technologies, l’étude du cas de l’optimisation topologique du porte-moyeu de la NORMA MXX RD Ltd de Romain Duras, contribuant à sa 3ème victoire à Pikes Peak.

Enfin, Luc Talbourdet, directeur général du Team Absolute Dreamer et Adrien Marchandise son ingénieur-chercheur sur les foils, ont exposé leur démarche et résultats ayant permis de fabriquer en séries des foils haut de gamme grâce aux technologies additives.

Une approche approfondie du sujet

L’après-midi a été l’occasion d’une immersion plus théorique et approfondie sur le sujet, avec la présentation des techniques de production, de contrôle et de conception. Denis Cartié, du bureau d’étude composites de la Société Coriolis Composites a réalisé un focus sur la fabrication additive composite par placement automatisé de fibre, permettant au public de comprendre toutes les opportunités proposées par la technologie.

Philippe Blancard, dirigeant de la société A.F.U a de son côté présenté les technologies du métallique. Gaël Bourbouze, responsable ingénierie du CRT Morlaix et Alain Jupin du CTIF, ont ensuite insisté sur l’importance de mettre en place des méthodes de contrôle et de validation.

A ce stade de la journée, est ainsi apparue la nécessité de changer les façons de concevoir pour profiter pleinement des nouvelles techniques. Thierry Simon, spécialiste du développement de produit chez PTC a ainsi présenté les impacts, besoins, solutions et outils de conception pour la fabrication additive proposées par sa société. Une démonstration en directe a permis à l’auditoire de tester en direct tout le potentiel de ces nouveaux outils.

Retour d’expérience

En conclusion à la journée, Nicolas Le Griguer, ingénieur de Groupama Team France, est venu présenter le retour d’expérience acquise par le team lors de la dernière coupe de l’America et présenter leur vision de l’utilisation de ces techniques dans leurs futurs projets. Il nous a ainsi révélé qu’un retour en arrière vers des technologies traditionnelles n’est plus envisageable.

Ce qu’ils en pensent

La qualité de cette conférence a parfaitement répondu à nos attentes, à savoir se faire une idée précise de l’état de l’art en un minimum de temps et en rassemblant un large panel de ses différents acteurs.

Elie CANIVENC
Responsable Technique Team Sodebo