Article

Deux projets bretons homologués Smile

Langouet & Open Energy Data.

Lors du dernier conseil d’administration (CA) de l’association SMILE, portée par les Régions Bretagne et Pays de la Loire, six nouveaux projets ont été homologués dont deux projets bretons. Le CA avait lieu dans les locaux de la Région Bretagne à Rennes. 

 

  • LANGOUET

Engagée sur l’ensemble du bourg de la commune de Langouet (35). Ce projet vise à imaginer et à mettre en action les thématiques d’urbanisation, de construction, de mobilité, d’écosystème global dans une démarche C2C (Cradle to Cradle – du berceau au berceau – économie circulaire à impact positif).

Le projet concerne la mise en place d’auto-consommation collective d’énergie renouvelable, à l’échelle du bourg de Langouet. Il s’appuiera notamment sur la création d’une blockchain privée.

Il vise ainsi à développer deux boucles d’autoconsommation collective. La première en partie alimentée par des productions photovoltaïques (et éventuellement éolien) communales au sol et en toiture de bâtiments publics, la seconde, par des productions privées en toiture de maisons individuelles ou de petits collectifs.

Des modules de stockages collectifs pourront également être mis en place sur les boucles pour optimiser le taux d’auto-production.

L’objectif :

Ces installations de production photovoltaïques auront pour objectif d’alimenter les logements et bâtiments publics de la commune. Elles seront également prévues pour alimenter des bornes de recharges de véhicules électriques dont la localisation reste à définir pour le moment (aire de co-voiturage, domaine public, domaine privé).

Ce projet a été retenu dans le cadre de l’AMI ADEME « urbanisme et économie circulaire » et il fait également l’objet d’une convention d’expérimentation avec ENEDIS.

  • OPEN ENERGY DATA

Open Energy Data est un projet d’accompagnement des communes dans la gestion énergétique de leur patrimoine, reposant sur le déploiement d’un réseau Lora associé à des capteurs (compteurs multi-fluides, données de terrain…), une plateforme d’analyse et de restitution et des actions d’accompagnement. Il est porté par Rennes Métropole.

L’objectif est :

  • D’assurer le suivi énergétique des bâtiments
  • D’identifier et résoudre les dysfonctionnements
  • De mettre en œuvre des actions de sensibilisation pour travailler sur les usages énergétiques
  • De permettre le pilotage à distance des équipements, afin d’optimiser la consommation énergétique, les régulations et faire de l’effacement notamment

La collecte de données d’énergie dans une métropole, permettra de réduire et d’optimiser les consommations et de prendre des décisions sur l’exploitation des équipements.