Success story

Ces entreprises bretonnes innovantes soutenues par l’Europe

Les financements européens, accélérateurs d’innovation pour les PME

Afin d’encourager l’innovation dans les PME*, la Commission Européenne a mis en place des dispositifs de financement, à travers le Conseil Européen de l’Innovation. En plus de subventions (qui peuvent aller jusqu’à 2,5 millions d’euros), les entreprises lauréates bénéficient d’heures de coaching qui permettent de questionner la stratégie de l’entreprise. Cet accompagnement est assuré en région par des structures comme BDI. Depuis 2014, plusieurs PME bretonnes ont obtenu ce formidable levier de développement. Tour d’horizon.

Elles évoluent dans des secteurs très différents (du génie civil aux outils connectés en passant par des machines agroalimentaires), elles sont implantées aux quatre coins de la Bretagne…mais toutes ces PME évoquées ont un point commun. Elles sont lauréates d’un dispositif européen de financement de l’innovation: Instrument PME

En tant que point de contact en région du réseau européen EEN, la Commission européenne missionne Bretagne Développement Innovation pour assurer l’accompagnement de ces entreprises, notamment dans la phase de coaching.

Les conseils pour bien monter son dossier

Pierre Servel, de Bretagne Développement Innovation, est un spécialiste de ce dispositif. Il souligne ses nombreux atouts notamment les financements importants que l’entreprise peut toucher (jusqu’à 2,5 millions d’euros) et le fait de pouvoir candidater seul.

Il rappelle aussi les critères à prendre en compte pour déposer ce type de dossier :

  • une mobilisation forte en interne pour rédiger le projet
  • un projet d’innovation à fort potentiel
  • un projet s’inscrivant dans la stratégie de l’entreprise et ayant une portée internationale et répondant à un enjeu stratégique de la Commission européenne.

« Il faut mettre l’accent sur le fait que ce type de programme est très concurrentiel, précise-t-il. Pour ces projets, il faut viser l’excellence. A ce jour, seules 5 entreprises bretonnes ont bénéficié de ce dispositif depuis 2014 ».

Son conseil ? Un dossier pour ce type de projet requiert un accompagnement que l’on peut trouver auprès de structures comme BDI ou d’un consultant spécialisé dans les stratégies d’entreprises.

La liste des entreprises

 

  • Pinto SAS (Fougères, Ille-et-Vilaine)

Domaine : génie civil et fondation

Projet : Green Epile

L’innovation proposée par Pinto est une pompe à chaleur intégrée dans des piliers. Ce système intégré dès la conception du bâtiment engendre des économies d’énergie notamment pour le chauffage.

Dispositifs dont l’entreprise a bénéficiés en 2016 :

  • 50 000 € de subventions européennes.
  • 3 jours de coaching financés par la Commission Européenne. A ce titre, les équipes de BDI ont pu accompagner Apitic et lui délivrer un programme sur-mesure.

 

  • Ubiscale (Cesson-Sévigné, Ille-et-Vilaine)

Cette start-up rennaise a développé une technologie permettant d’augmenter l’autonomie des objets connectés géolocalisés.

Domaine : Internet des objets (IOT)

Projet : UBIGNSS

Dispositifs dont l’entreprise a bénéficiés en 2017 :
50 000 € de subventions européennes.
3 jours de coaching financés par la Commission Européenne

 

  • Apitic (Lannion, Côtes d’Armor)

 

Domaine : e-commerce

Projet : LocaLine

Dispositifs dont l’entreprise a bénéficiés en 2017 :

  • 50 000 € de subventions européennes.
  • 3 jours de coaching financés par la Commission Européenne.

 

  • 450 (Plouzané, Finistère)

Dernière entreprise bretonne en date à être lauréat de ce dispositif, 450 va très prochainement bénéficier du coaching afin d’accélérer le déploiement de son projet. Cette PME basée à Plouzané a créé une plateforme sur laquelle les particuliers peuvent déclarer des travaux de rénovation ou d’économie de transport (ex : achat d’un vélo électrique. La plateforme va calculer et monétiser les économies de CO2 réalisées par le déclarant. Une carte Mastercard sera alors créditée une fois par an.

Domaine : monnaie numérique CO2

  • Projet : PCCE

Dispositifs dont l’entreprise va bénéficier en 2018 :

  • 50 000 € de subventions européennes.

3 jours de coaching financés par la Commission Européenne.

 

 

  • Mensia technologies (Chantepie, Ille-et-Vilaine)

Domaine : biotechnologie

Projet : NEWROFEED, nouvelle norme de soins pour les enfants souffrant de trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité (TDAH)

Dispositifs dont l’entreprise a bénéficiés en 2016 :

  • Près de 3 millions d’€ de subventions européennes. Ces subventions font partie de la politique d’encouragement de l’innovation dans toute l’Europe et tous les domaines, à destination des PME.
  • Pour ce projet, il s’agissait de financer la démonstration de son innovation, c’est pour cela que le montant alloué est plus important (phase 2 d’Instrument ours de coaching financés par la Commission Européenne. Pour mettre en œuvre ce programme de coaching, la Commission s’appuie sur le réseau EEN en région. A ce titre, les équipes de BDI ont pu accompagner Apitic et lui délivrer un programme sur-mesure.

 

  • Lima SAS (Quimper, Finistère)

Cette entreprise est partenaire d’un projet piloté par une entreprise danoise dans le secteur agroalimentaire.

 

* La définition donnée par la Commission Européenne des PME correspond à une entreprise de moins de 250 salariés et de 50 millions d’€ de CA annuel.